Pourquoi l’évangéliste a-t-il cité dans la généalogie de Jésus les noms de saintes femmes comme Sara, Rebecca et d’autres ; pourquoi a-t-il également cité des femmes adultères comme Thamar, Rahab et la femme d’Urie et Ruth une femme étrangère ?

 

Réponse :

Il voulait mettre fin à l’orgueil des juifs qui se vantaient de leurs ancêtres. Il leur a montré comment leurs ancêtres ont péché. Il leur a montré comment leurs ancêtres ont péché. Juda a commis l’adultère avec Thamar la veuve de son fils et enfanta Pharès et Zara, David a commis l’adultère avec le femme d’Urie, Salomon engendra Booz l’arrière grand père de David et Rahab la prostituée.

Et même si leurs ancêtres étaient vertueux, la vertu de leurs ancêtres ne leur servira à rien, car les œuvres de l’homme non celles de ses ancêtres sont celles qui déterminent son destin au dernier jour.

Saint Jean Chrysostome explique ceci :

Le Christ n’est pas venu pour fuit nos défauts, mais pour les effacer. Il n’a pas eu honte de nos défauts. Et comme ces hommes ont pris pour eux des femmes adultères ; de même, notre Seigneur et notre Dieu a pris pour Lui comme fiancée notre nature qui a commis l’adultère.

L’église est comme Thamar :

Elle s’est débarrassée en une seule fois de ses œuvres méchantes et elle L’a suivi.

Quant à Ruth, son état est semblable au nôtre :

Sa tribu était étrangère en Israël, elle était très pauvre. Malgré ceci, Booz lorsqu’il l’a vue, n’a attaché aucune importance à sa pauvreté, il n’a pas refusé sa race inférieure. De même le Christ, Lui n’a pas refusé son église qui était étrangère et pauvre en bonnes œuvres.

Et si Ruth n’avait pas quitté son peuple et sa maison, elle n’aurait pas mérité cette gloire ; il en est de même pour l’église, à laquelle le prophète dit : « Oublie ton peuple et ta famille, que le roi s’éprenne de ta beauté » (Ps 45).

C’est ainsi que notre Seigneur les a confondus et leur a démontré qu’il ne faut pas se vanter.

Lorsque l’évangéliste a cité la généalogie du Christ, il a noté le nom de ces femmes adultères, car nul d’entre nous ne peut être saint ou méchant par les vertus ou par le vice de ses ancêtres. Mais encore pour la personne dont les ancêtres n’étaient pas vertueux et qui est devenu bon, le mérite de ses vertus est encore plus grand.

Il ne faut pas se vanter de ses ancêtres, mais s’occuper plutôt de ses propres œuvres, je dirai aussi qu’il ne faut se vanter, même de ses vertus ; l’image de cette vanité est le pharisien, à l’opposé du collecteur d’impôts (Luc 18).

Il ne faut pas gâcher tes œuvres et ta fatigue, car ton Seigneur connaît très bien tes vertus plus que toi, ainsi un verre d’eau que tu offres à un assoiffé, Dieu ne l’oublie jamais (Mt 10:43).

Du même auteur

La montée et la descente dans la généalogie de Jésus

Fils de David, Fils d’Abraham

Le Pape Chenouda III

L’iniquité des pères et leurs enfants

Je te Garderai partout tu iras, et je te ramenerai dans ce pays

Notre responsabilité envers cette génération

Le Christ avant l’âge de trente ans

Dieu cherche notre Salut

Consacrez un jeûne

Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes car vous avez été rachetés à un grand prix

Les fils de Dieu et les filles des hommes

Mieux vaut la fin d'une chose que son Commencement

Une porte était ouverte dans le ciel

Tu peux tout... Rien ne s'oppose à tes pensées

Le Sens de la Résurrection

Vie de foi

La généalogie à travers Joseph

Les bâtisseurs du Royaume

Elisabeth ta parente

Attendez le Seigneur

Le Jeûne et le Repentir

La date de célébration de Noël

Créateur du bien, Créateur du mal ?

La Famille dans la Bible

Une alliance entre Dieu et l’homme

Accord christologique avec l'Eglise Catholique (1988)

Le monde qui change et la spiritualité chrétienne

Vie de Pénitance et de Pureté

Le blasphème contre l’Esprit-Saint

Comment résoudre les problèmes

De la fidélité dans les petites choses

Les trois personnes qu’Abraham reçut

Satan, son Origine, sa Chute, son Travail, sa Tromperie et sa Fin

Nombre de générations

Les fautes de la parole

Fidélité, Sérieux et Minutie

La Reconnaissance et la Fidélité

Le calme

C'est Dieu qui commence

La Sagesse et le Discernement

Spiritualité des Fêtes

La Colère

Les sept paroles sur la Croix

L'Eglise Copte est unique dans ce qui la caractérise de toutes les Eglises du monde.

Fruits de l'Esprit : La douceur, la bonté et la patience

Non de la lettre mais de l’Esprit, car la lettre tue et l'Esprit vivifie.

Sans que nous le demandions

Le lien entre les deux Testaments

Dieu est Compatissant et Bienveillant

Le Doute

La Sainte Vierge

La Politique de l’Eglise Copte dans les Pays d’Emigration

L'Espérance

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands

N’hésitez pas entre les deux côtés

La foi des témoins de Jéhovah réfutée

Préoccupation de Dieu pour les petites choses

Elan de l'Ame

Toutes Choses concourent au Bien

Saints Pierre et Paul : leurs différences

Les jours de la création et l’opinion des géologues

Nos Martyrs de El Kocheh

Dieu agit avec nous

Déclaration commune avec l'Eglise Orthodoxe byzantine (1989)

Comment se comporter avec les gens

Consolez ceux qui sont abattus, Supportez les faibles...

Méditations dans le Cantique « Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé. »

Le Christ est venu répandre la Vie Spirituelle

Les Anges

Coeurs Durs et Coeurs Tendres

Les femmes célèbres dans la Bible et l’Histoire

Soyez fermes, inébranlables

Et cette génération est passée

Déclaration commune de foi christologique entre les papes Paul VI et Shénouda III (1973)