L’iniquité des pères peut-elle se transmettre à leurs enfants comme le dit l’Ecriture (Exode 20:5) ? Est-ce vrai que: « Les pères ont mangé des raisins verts, Et les dents des enfants en ont été agacées » (Ezéchiel 18:2).

 

Réponse :

 

Les parents peuvent transmettre corporellement les résultats de leurs péchés ou de leurs maladies à leurs enfants.

Il se peut qu’un père commette un péché et contracte une maladie qu’il transmet à son fils. Les enfants peuvent aussi hériter de maladies génétiques. Les maladies et les souffrances des enfants sont en général une cause de souffrance pour leurs parents, surtout s’ils se reconnaissent coupables.

Les enfants peuvent hériter du mauvais caractère de leurs parents.

Mais ce n’est pas toujours le cas. Ainsi, le roi Saül, malgré sa dureté, son injustice et son mauvais caractère, avait un fils au caractère totalement opposé. Il s’attacha à David et lui fut fidèle. Et même si l’enfant hérite du mauvais caractère de ses parents, il lui est possible de le modifier avec de la volonté.

Les enfants peuvent aussi hériter des dettes et de la pauvreté de leurs parents. Ils peuvent en souffrir ici-bas sur terre, mais cela n’affecte en aucun cas leur éternité. Comme dit le poète:

« Mon père m’en infligea, Et je n’ai rien infligé personne »

Les enfants ne seront jamais jugés pour les péchés personnels de leurs parents. L’Ecriture Sainte l’a radicalement nié, comme le dit Ezéchiel: « Pourquoi dites-vous ce proverbe dans le pays d'Israël: Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées? Je suis vivant! dit le Seigneur, vous n'aurez plus lieu de dire ce proverbe en Israël. Voici, toutes les âmes sont à moi; l'âme du fils comme l'âme du père, l'une et l'autre sont à moi; l'âme qui pèche, c'est celle qui mourra » (Ezéchiel 18:2-4).

Le fils ne portera pas l’iniquité de son père, ni le père celle de son fils.

 

« La justice du juste sera sur lui et la méchanceté du méchant sera sur lui » (Ezéchiel 18:1-20)

Toutes les offenses du roi Saül n’ont pas empêché son fils Jonathan d’être juste. De même, le roi Josias était pieux malgré les fautes d’Amon son père et celles de son grand-père et quelques uns de ses ancêtres.

Toutes les malédictions de l’Ancien Testament s’effacèrent dans le Nouveau Testament.

Ainsi, nous nous adressons à Dieu dans les prières de la Liturgie de Saint Grégoire en disant: « Tu as éliminé la malédiction de la Loi ».

Citons comme exemple la damnation de Canaan par son père Gham (Genèse 9:22-25). Non seulement le joug de cette imprécation adhéra aux descendants de Canaan jusqu’à la quatrième génération mais aussi jusqu’à la venue du Christ.

Nous jouissons maintenant de l’ère de « la grâce et la vérité » (Jean 1:17). Adieu donc à la malédiction de la Loi qui accable les fils de la culpabilité de leurs pères. Soyez donc rassurés: nombreux sont les vices des pères que les enfants refusent et auxquels ils résistent. Comme dit le Seigneur: « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi » (Matthieu 10:37).

Pour conclure, disons qu’il est absolument impossible que Dieu fasse hériter aux fils les iniquités des pères, surtout si ces fils sont justes et pieux et ne méritent que la recompense.

Du même auteur

La Politique de l’Eglise Copte dans les Pays d’Emigration

La Colère

Soyez fermes, inébranlables

La montée et la descente dans la généalogie de Jésus

Attendez le Seigneur

Les fils de Dieu et les filles des hommes

C'est Dieu qui commence

Dieu cherche notre Salut

Elan de l'Ame

Coeurs Durs et Coeurs Tendres

Les femmes pécheresses dans la généalogie de Jésus

Nos Martyrs de El Kocheh

Le monde qui change et la spiritualité chrétienne

Consacrez un jeûne

La Reconnaissance et la Fidélité

Le Sens de la Résurrection

La Sainte Vierge

Les fautes de la parole

Mieux vaut la fin d'une chose que son Commencement

Une alliance entre Dieu et l’homme

Fruits de l'Esprit : La douceur, la bonté et la patience

Le calme

Dieu est Compatissant et Bienveillant

La Famille dans la Bible

La date de célébration de Noël

Sans que nous le demandions

L'Eglise Copte est unique dans ce qui la caractérise de toutes les Eglises du monde.

Le Christ avant l’âge de trente ans

Le Christ est venu répandre la Vie Spirituelle

Vie de foi

Le lien entre les deux Testaments

La généalogie à travers Joseph

Vie de Pénitance et de Pureté

Je te Garderai partout tu iras, et je te ramenerai dans ce pays

Comment se comporter avec les gens

La Sagesse et le Discernement

N’hésitez pas entre les deux côtés

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos

Déclaration commune avec l'Eglise Orthodoxe byzantine (1989)

Consolez ceux qui sont abattus, Supportez les faibles...

Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes car vous avez été rachetés à un grand prix

Le Pape Chenouda III

Elisabeth ta parente

De la fidélité dans les petites choses

Créateur du bien, Créateur du mal ?

L'Espérance

Tu peux tout... Rien ne s'oppose à tes pensées

Saints Pierre et Paul : leurs différences

Les femmes célèbres dans la Bible et l’Histoire

Le Doute

Toutes Choses concourent au Bien

Nombre de générations

Et cette génération est passée

Fils de David, Fils d’Abraham

Notre responsabilité envers cette génération

Les bâtisseurs du Royaume

La foi des témoins de Jéhovah réfutée

Les trois personnes qu’Abraham reçut

Satan, son Origine, sa Chute, son Travail, sa Tromperie et sa Fin

Le Jeûne et le Repentir

Les sept paroles sur la Croix

Les Anges

Comment résoudre les problèmes

Une porte était ouverte dans le ciel

Déclaration commune de foi christologique entre les papes Paul VI et Shénouda III (1973)

Le blasphème contre l’Esprit-Saint

Fidélité, Sérieux et Minutie

Accord christologique avec l'Eglise Catholique (1988)

Méditations dans le Cantique « Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé. »

Préoccupation de Dieu pour les petites choses

Spiritualité des Fêtes

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands

Dieu agit avec nous

Les jours de la création et l’opinion des géologues

Non de la lettre mais de l’Esprit, car la lettre tue et l'Esprit vivifie.