On m'a demandé de m'exprimer au sujet de la "Spiritualité chrétienne dans un monde qui change", mais auparavant, il faudrait savoir ce qu'est la "spiritualité", et ensuite, ce qu'est la "spiritualité chrétienne"

Au commencement, Dieu créa l'homme à Son image et à Sa ressemblance (Genèse 1:26). Mais lorsque l'homme pécha, il perdit sa dignité et son image divine. C'est alors que la spiritualité lui fut accordée afin de lui permettre de retrouver cette image divine

Par conséquent, la spiritualité chrétienne est un retour vers l'image divine

Il est bien connu que l'homme spirituel devrait marcher selon l'esprit, et non selon la chair. La chair ou le corps n'était pas néfaste, et n'était pas un objet souillé. Si le corps était mauvais, Dieu ne l'aurait pas créé, et d'autre part, Notre Seigneur Jésus-Christ ne se serait pas incarné. Si le corps était mauvais, il n'y aurait pas eu de résurrection, et s'il était néfaste, nous ne respecterions pas les reliques des saints

Après la chute, pourtant, une lutte fut engagée entre le corps et l'esprit, comme le dit Saint-Paul dans son épître aux Galates: "Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux…" (Galates 5:17).

Qu'est donc la spiritualité ?

La spiritualité, en quelques mots est ceci: "Le corps doit être conduit par l'esprit, et l'esprit humain doit être conduit par l'Esprit de Dieu". Le corps qui n'est pas conduit par l'Esprit de Dieu est un corps corrompu.

Nous pouvons lire quelques lignes à ce sujet dans l'Epître aux Romains où Saint Paul dit: "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l'Esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort" (Romains 8:1). Il dit aussi: "Ceux, en effet, qui vivent selon la chair s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'Esprit s'affectionnent aux choses de l'Esprit" (Romains 8:5), et encore: "l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'Esprit, c'est la vie et la paix" (Romains 8:6).

Par conséquent, une vie spirituelle n'est pas une vie qui est menée selon la chair et ses convoitises.

Quelqu'un me demanda: "Quelle est la différence entre l'amour et la convoitise ?" Je lui répondis que l'amour ne cherche qu'à donner, alors que la convoitise ne cherche qu'à prendre et posséder. Pour cette raison, la convoitise du corps est un grand péché. Pourquoi ? Car, comme le dit Saint Paul: "Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu ?" (1 Corinthiens 3:16).

Celui qui corrompt son corps corrompt le temple de Dieu. Pour cette raison, le péché d'adultère ou d'homosexualité est un péché très grave. Dans ce cas, la personne pèche contre elle-même et contre une autre personne. Tous deux pèchent contre le temple de Dieu et chassent le Saint Esprit de leur cœur. Combien de péchés compterez-vous là ?

Le corps peut pécher, mais l'esprit aussi peut pécher. L'esprit, dans sa nature, est pur, mais peut parfois pécher. Comment ? Voici quelques exemples: les démons sont des esprits et ils pèchent. L'orgueil est un péché de l'esprit, la vanité est un péché de l'esprit, la haine aussi est un autre péché de l'esprit. Il était dit du Démon qu'il est menteur (Jean 8:4): voilà un autre péché de l'esprit. Pour toutes ces raisons, Dieu voulait nettoyer, purifier le corps et l'esprit en même temps. Comment ? Par le salut, à travers le Baptême et par la foi, à travers le Saint-Chrême. Par ces sacrements, l'Esprit de Dieu demeure dans le cœur de l'humanité.

L'Esprit de Dieu travaille dans nos cœurs, mais nous devons aussi répondre à l'œuvre de l'Esprit de Dieu. L'Esprit de Dieu peut œuvrer en nous, pour nous et à travers nous, mais nous devons y répondre.

Nous devons marcher selon les conseils de l'Esprit de Dieu afin de pouvoir déclarer que nous sommes les fils de Dieu, et prier en disant: "Notre Père qui es aux Cieux". Un très beau verset dans l'épître de Saint Paul aux Romains énonce: "Car tout ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu" (Romains 8:14).

Nous ne pouvons pas mentir et déclarer que nous sommes fils de Dieu, alors que nous ne nous comportons pas comme Ses fils. Le dernier verset (29) de la première épître de Saint Jean (chapitre 2) énonce: "Si vous savez qu'il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui". Ceci veut dire que nous ne pouvons avoir un nom mensonger qui nous déclare fils de Dieu, alors que nous Lui désobéissons et ne marchons pas dans Ses voies. Pour cette raison, Saint Jean dit: "Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher parce qu'il est né de Dieu" (1 Jean 3:9).

Etre né de Dieu signifie que vous ne pouvez pécher – non seulement ne pas pécher, mais ne pas pouvoir pécher, puisque vous êtes les fils de Dieu. Saint Jean répète aussi ces mêmes mots quand il déclare: "Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché" (1 Jean 5:18). Pour cette raison, Saint Jean aussi dit que les enfants de Dieu se font reconnaître, et que les enfants du Diable se font reconnaître aussi (1 Jean 3:10) car "Vous les reconnaitrez à leurs fruits" (Matthieu 7:16). Chaque arbre doit être reconnu à son fruit. Quel est le fruit de ton arbre ? Esct-ce le fruit de l'Esprit ?

Quel est donc le chemin ou la méthode par laquelle on pourrait vivre une vie spirituelle ?

Le premier pas est le repentir. Le premier pas dans la vie avec Dieu est le repentir. Notre Seigneur dit dans l'Evangile de Luc (Luc 8:3 et 5) que si tu ne peux pas te repentir, tu périras. Le repentir est la porte de la vie, du retour vers Dieu ou du retour vers l'image divine. Mais qu'est-ce que le repentir ?

Se repentir ne signifie pas ne plus pécher, car une personne pourrait ne pas pécher, tout en aimant le péché dans son cœur. Il se peut que cette personne ne pèche pas par crainte des conséquences ou de la honte, ou du danger encouru, ou de la punition. Le vrai repentir est la haine du péché. Si tu hais le péché, tu ne peux le commettre car il ne serait pas désirable pour toi, il serait contre ta volonté, et contre ta nature, et c'est cela le repentir.

Le repentir est le retour à Dieu, la réconciliation, être à nouveau avec Dieu, passer de la désobéissance à l'obéissance au commandement de Dieu. Notre maître Saint Paul dit dans son épître aux Hébreux, en les réprimandant: "Vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang en luttant contre le péché" (Hébreux 12:4). Ce qui signifie qu'il faut user de toutes ses forces et de tout son pouvoir, même jusqu'à verser son sang pour lutter contre le péché.

Pourquoi l'apôtre dit-il que la chair lutte contre l'Esprit, et l'Esprit lutte contre la chair ? Cela est vrai pour les débutants, mais pour ceux qui sont parfaits, il n'y a plus de conflit entre le corps et l'Esprit. Le repentir, à lui tout seul, n'est pas suffisant. Nous devons aussi œuvrer de manière positive. Comment ?

Vous pouvez vivre une vie spirituelle en pratiquant tous les moyens spirituels: la prière, la contemplation, la lecture de la Sainte Bible, assister aux réunions spirituelles, vous confesser, recevoir la Sainte Eucharistie, afin que votre esprit soit nourri par ces moyens spirituels. Un verset dans la première épître de Saint Pierre décrit la beauté de l'esprit "doux et paisible" (1 Pierre3:4). Et dans le Cantique des cantiques, il est écrit: "Qui est celle qui monte du désert comme des colonnes de fumée au milieu des vapeurs de myrrhe et d'encens" (Cantique 3:6). Les colonnes de fumée montent quand on dépose des grains d'encens dans l'encensoir. L'encens devient comme de la fumée qui monte jusqu'au ciel "parfumé de myrrhe et d'encens". Un esprit au parfum agréable à Dieu, un parfum spirituel. Mais est-ce suffisant ?

Lorsque Dieu créa l'homme, l'homme reçut une bénédiction. Il reçut aussi l'autorité. Mais lorsqu'il pécha, il perdit sa bénédiction et il perdit son autorité. L'homme avait l'autorité, même en présence des bêtes, et elles ne l'agressaient pas à cause de cette autorité. Toute la création lui était obéissante. Mais l'homme perdit sa dignité lorsqu'il pécha, et il perdit aussi la bénédiction.

Lorsqu'un homme retourne à la vie spirituelle, il peut retrouver sa bénédiction et son autorité. Il devrait aussi grandir dans la vie de l'Esprit. Vous pouvez demander: jusqu'à quel niveau ? Jusqu'à atteindre le niveau de sainteté – la sainteté de vie, car les croyants à l'ère apostolique étaient appelés Saints. Saint Paul écrivait des lettres aux "Saints qui sont à Ephèse" (Ephésiens 1:1). Et il dit aussi: "Saluez tous les saints en Jésus-Christ" (Philippiens 4:21).

Ils étaient tous saints et vivaient une vie sainte car Dieu dit: "Vous serez saints car je suis saint" (1 Pierre 1:16).

Le repentir est le premier pas; grandir dans la vie spirituelle en est le deuxième, et une vie spirituelle est le troisième pas. Y en a-t-il d'autres ?

Oui, il y a autre chose, plus que la sainteté, et cela s'appelle la perfection. Comment peut-on grandir jusqu'à atteindre le degré de perfection ? car Notre Seigneur Jésus-Christ, dans Son Sermon sur la Montagne dit: "Soyez donc parfaits comme votre père céleste est parfait" (Matthieu 5:48).

Non seulement se repentir, non seulement marcher dans la voie spirituelle, non seulement grandir, non seulement être une personne sainte, mais aussi être parfait dans la sainteté. Telle est la spiritualité chrétienne; et comment pouvons-nous l'atteindre ? Par l'aide du Saint-Esprit.

Vous, en tant que personne humaine, pouvez être faible. Mais avec l'aide du Saint-Esprit, vous trouverez la force nécessaire. Pour cette raison, l'apôtre dit: "…Soyez remplis du Saint-Esprit" (Ephésiens 5:18).

J'aimerais aussi vous citer un autre verset, dans l'épître aux Ephésiens, qui dit: "Et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu" (Ephésiens 3:19).

J'étais surpris quand je découvris ce verset pour la première fois. Etre rempli "de toute la plénitude de Dieu" signifie être rempli complètement et totalement du Saint Esprit, de telle façon que vous ayez l'amour le plus profond pour Dieu. Aimer Dieu de tout votre cœur, de toutes vos forces, de tout votre esprit, et de toute la force de votre âme, n'est pas seulement un commandement écrit dans l'Evangile de Saint Matthieu (Matthieu 22:37), mais c'est aussi un commandement de l'Ancien Testament écrit dans le Deutéronome (Deutéronome 6:5).

Comment pouvons-nous aimer Dieu de tout notre cœur ?

Si vous aimez Dieu de tout votre cœur, pouvez-vous avoir de la place pour une autre personne ou pour autre chose ?

Vous le pouvez, mais vous aimerez tous les autres de par l'amour de Dieu. Vous pouvez aimer toute autre chose, mais pas en contradiction avec l'amour de Dieu. L'amour de Dieu doit être le premier, et il doit être total. Tout autre amour peut être contenu dans l'amour de Dieu. Vous pouvez aimer votre père, mais dans l'amour de Dieu. Le commandement de Dieu était d'aimer vos parents, en Dieu. Cela n'est ni contre ni hors de l'amour de Dieu.

Vous serez remplis de l'Esprit, de telle sorte que votre vie sera une vie spirituelle. Vos moyens ou méthodes seront spirituels. Vos prières seront des prières spirituelles, et votre ministère dans l'Eglise sera un ministère spirituel, et pas seulement une activité. Non seulement un savoir, mais une spiritualité. C'est cela la spiritualité chrétienne.

Telle est la spiritualité chrétienne : Que toutes tes paroles soient l’oeuvre de l’Esprit de Dieu en toi et par toi, de telle manière que tu trouves force et pouvoir. Notre Seigneur Jésus-Christ dit à Ses disciples : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins » (Actes 1 :8).

La personne spirituelle n’est pas une personne faible. La douceur n’est pas faiblesse. Notre Seigneur Jésus-Christ était doux et humble, mais Il était aussi fort et puissant. Si vous êtes une personne spirituelle, vous serez une personne forte en tout, même dans votre mission et votre ministère. Vous constatez que Saint Pierre, par un seul sermon attira trois mille personnes vers la Foi, et ils furent baptisés (Actes 2 :4).

Il ne s’agit pas seulement de servir, mais d’avoir la force dans votre mission et votre ministère. Vous pouvez lire les Actes des Apôtres et vous rendre compte de la force de Saint Paul, ainsi que celle de Saint Etienne, premier diacre et premier martyr. Nous pouvons lire cet épisode dans les Actes 6 :7, où, après que les premiers diacres eurent été ordonnés, il est dit que la Parole de Dieu se répandit de plus en plus, que le nombre des disciples augmenta considérablement à Jérusalem, et qu’une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi. Saint Etienne, rempli de grâce et de force faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple.

Il eut une controverse avec des philosophes de trois synagogues, mais il est écrit dans les Actes des Apôtres 6 :10 qu’ « ils ne pouvaient résister à la sagesse et à l’Esprit par lequel il parlait ».

Les philosophes ne pouvaient résister à la sagesse et à la force de son discours. La personne spirituelle est une personne forte. Elle fait impression sur le peuple. Son ministère peut être fort, puissant et impressionnant comme il l’était à l’ère apostolique. Elle peut aussi avoir le pouvoir contre les démons, contre les démons mêmes ! Certains craignent les démons, mais la personne spirituelle ne les craint pas. Au contraire, ce sont les démons qui la craignent. Nous lisons dans Saint Luc 10-19 que le Seigneur a dit à Ses disciples : « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi ».

Lorsque Notre Seigneur Jésus-Christ prêchait, certains démons criaient de peur. Plusieurs Saints avaient un pouvoir similaire ; les démons les craignaient car ils craignaient le Saint-Esprit qui était en eux. Ce n’était pas des personnes ordinaires.

Si vous péchez, cela veut dire que vous êtes faible. Pourquoi faible ? Car vous avez été vaincu par les démons, vaincu par la tentation. Mais la personne forte ne sera pas vaincue. Elle est résistante. Le grand apôtre Saint Jean écrit au jeunes dans sa première épître 12 :14: « Je vous ai écrit jeunes gens parce que vous êtes forts et que la parole de Dieu demeure en vous et que vous avez vaincu le malin ».

Ils sont forts, la Parole de Dieu habite en eux, et ils peuvent vaincre le Malin. Par conséquent, comme nous l’avons déjà dit, la Spiritualité Chrétienne signifie le retour de l’homme à l’image de Dieu, le retour à sa dignité première, le retour au pouvoir et à la force, et aussi le retour à la vie de sainteté qui tend à atteindre une vie de perfection. Car c’est de cette manière, et à travers leur force, que les grands apôtres de l’ère apostolique ont permis à la foi chrétienne de se répandre.

Cet exposé traite de la question : « Qu’est-ce que la Spiritualité Chrétienne dans un monde qui change ? ». Je peux vous répondre que le monde peut changer mais les principes et les valeurs ne changent pas. Même si nous nous trouvons dans un monde qui change, nous avons les commandements de Dieu qui ne peuvent être changés. Nous avons les principes et les valeurs qui ne peuvent être changés. Les saints du passé ont aussi vécu dans un monde pécheur, mais ils parvenaient à garder leur vie sainte, solide et forte.

Ainsi, le prophète Daniel vivait en exil dans un pays païen. On lui ordonna d’adorer leurs idoles païennes, mais il était assez fort pour résister.

Moïse vivait dans le palais de Pharaon, au milieu des idoles pharaoniques, mais il parvint à demeurer non seulement croyant mais un héros de la foi.

Joseph, fils de Jacob vivait dans une maison où habitait une femme, la femme de son maître. Elle le tenta, mais il fut assez fort pour faire face à la tentation.

La question est celle-ci : « Avez-vous la force en vos coeurs, ou pas ? » Nous ne parlons pas du monde, du monde qui change, s’il est pécheur ou pas ... Nous parlons de nous-mêmes. Avons-nous la force en nous ou pas ? Vous ne pouvez dire que la tentation est comme un feu qui brûle tout. Le feu peut brûler la paille, le papier ou le bois, mais l’eau éteint le feu et ne peut être consumée par le feu. Etes-vous papier ou eau ?

Les vagues peuvent être très violentes, mais le bateau puissant peut poursuivre son chemin. Si le bateau est percé, il pourrait sombrer. Aussi, reprends-toi s’il y a une faille dans ton esprit, dans ton âme ou dans ta pensée, de peur que tu ne sombres quand les vagues t’assailliront.

Notre Seigneur Jésus nous donne, dans l’Evangile de Saint Matthieu 7 :24-27, l’exemple d’une maison bâtie sur le rocher, et d’une autre bâtie sur le sable. La pluie les vents se sont abattus sur elles, mais l’une a été perdue, et l’autre demeura ferme. De même, dans un monde qui change, nous devons rester forts dans nos coeurs et nos pensées.

Quoi d’autre ? Si vous pensez que le monde change, si vous pensez que le monde est un monde pécheur, alors écoutez ce que nous dit Saint Paul dans Romains 12 :2 : « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu ». Ne laissez pas votre esprit ressembler à l’esprit du monde, mais soyez renouvelés afin que vos principes et vos valeurs soient corrects. Tant de personnes imitent les pécheurs, mais vous, soyez forts, afin de ne pas imiter les pécheurs de ce monde.

Dans l’épître de Saint Paul aux Ephésiens 5 :11, Notre Seigneur Jésus dit : « et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les ». Ces personnes qui préfèrent les ténèbres à la lumière ne peuvent être vos amis et ne peuvent être des modèles à imiter.

Avez-vous peur, ou préférez-vous vivre en paix avec ceux qui vivent dans les ténèbres ? Vous devez avoir le courage de témoigner pour le Seigneur.

Notre Seigneur dit : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins » (Actes 1 :8). Quel est notre témoignage dans un monde si pécheur ? Quel est notre témoignage pour la Vérité, le témoignage courageux, le témoignage fort ? Nous devons dire : « Ceci est faux », « Ceci est contraire aux commandements de Dieu », ou encore « Ceci est contraire à la vie de sainteté ». Nous devons mener une vie de sainteté afin que Dieu aie pitié de nous. Combien de fois répétons-nous à l’église : « Seigneur, aie pitié de nous ». Et nous, avons-nous pitié de nous-mêmes ? Gardons-nous notre vie dans le chemin de l’innocence, avec un coeur pur, afin de préserver la pureté du coeur, de l’esprit et du corps ? Ou bien nous contentons-nous de répéter : « Seigneur aie pitié de nous » ? Le Seigneur voudrait avoir pitié de nous, mais nous devons l’y aider en travaillant avec Lui.

Je voudrais dire que le monde qui change, le monde pécheur, a besoin de vos efforts pour être guidé vers le repentir. Vous devez oeuvrer pour ce monde pécheur. Vous devez guider les autres vers la vie de vérité, vers l’obéissance aux commandements de Dieu, et vers la sainteté de la chair, de l’esprit et de l’âme. Si vous avez le Saint-Esprit qu habite en vous, vous serez assez forts, vous serez un pont entre les êtres humains et Dieu Lui-Même. Vous serez comme l’échelle de Jacob (Genèse 28 :12), où les anges montaient et descendaient. Vous pourrez monter avec les besoins des hommes, et descendre avec les grâces de Dieu pour eux.

S’il y a un monde pécheur, vous devez prier et lutter ensemble avec Dieu pour le repentir du monde pécheur. Vous devez enseigner, reprocher, et aussi, présenter l’exemple idéal de la pratique d’une vie sainte en ce monde. Vous devez enseigner qu’une vie spirituelle n’est pas un concept théorique, mais une réalité pratique, et vous devez en donner l’exemple.

Là, je voudrais vous dire qu’il y a deux pouvoirs à l’oeuvre en ce monde ; le pouvoir du Démon, et le pouvoir des enfants de Dieu. Qui est ce qui vaincra dans cette lutte ? Pouvons-nous dire que le Démon est le plus fort ? Jamais ! Nous devons témoigner pour le Seigneur en pratique et de façon impressionnante : faire impression sur les hommes afin de les guider vers les voies de Dieu. Les oeuvres du Démon doivent provoquer une réaction de notre part, motivée par une volonté de sauver le peuple de Dieu du péché et empêcher que le péché ne se propage partout. Je ne voudrais pas entrer dans le détail de ces péchés, mais vous savez bien de quels péchés je veux parler, et ce que vous avez à faire pour le royaume de Dieu.

Vous ne vivez pas seuls en ce monde. Vous devez oeuvrer pour les autres. Nous ne pouvons dire ce que Caïn dit quand Dieu lui demanda : - « Où est ton frère Abel ? » - « Suis-je le gardien de mon frère ? » (Genèse 4 :9).

Oui, vous l’êtes, le gardien, le protecteur de votre frère. Si vous aimez votre frère, vous devez le sauver de ce monde pécheur.

L’Eglise devrait être assez forte pour sauver le monde du péché, pour témoigner du Seigneur, pas de façon officielle, mais du fond de votre coeur. Vous devez oeuvrer pour la pureté du monde et sa sainteté afin que tous soient sanctifiés par l’Esprit Saint, en leurs esprits, leurs âmes et leurs corps.

Du même auteur

N’hésitez pas entre les deux côtés

Les femmes pécheresses dans la généalogie de Jésus

Le Christ est venu répandre la Vie Spirituelle

Vie de foi

Une porte était ouverte dans le ciel

Nombre de générations

Le calme

Notre responsabilité envers cette génération

Soyez fermes, inébranlables

Satan, son Origine, sa Chute, son Travail, sa Tromperie et sa Fin

La Reconnaissance et la Fidélité

La date de célébration de Noël

Vie de Pénitance et de Pureté

Le Doute

Saints Pierre et Paul : leurs différences

Le lien entre les deux Testaments

L'Espérance

Les bâtisseurs du Royaume

Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes car vous avez été rachetés à un grand prix

Dieu cherche notre Salut

Le Pape Chenouda III

De la fidélité dans les petites choses

Les fils de Dieu et les filles des hommes

Elisabeth ta parente

Fruits de l'Esprit : La douceur, la bonté et la patience

Fils de David, Fils d’Abraham

Créateur du bien, Créateur du mal ?

C'est Dieu qui commence

Déclaration commune de foi christologique entre les papes Paul VI et Shénouda III (1973)

Les femmes célèbres dans la Bible et l’Histoire

L'Eglise Copte est unique dans ce qui la caractérise de toutes les Eglises du monde.

Le blasphème contre l’Esprit-Saint

La Colère

Dieu agit avec nous

La Sainte Vierge

Coeurs Durs et Coeurs Tendres

Mieux vaut la fin d'une chose que son Commencement

Spiritualité des Fêtes

Les fautes de la parole

Je te Garderai partout tu iras, et je te ramenerai dans ce pays

La généalogie à travers Joseph

Nos Martyrs de El Kocheh

Les trois personnes qu’Abraham reçut

L’iniquité des pères et leurs enfants

La Politique de l’Eglise Copte dans les Pays d’Emigration

La Famille dans la Bible

La Sagesse et le Discernement

La montée et la descente dans la généalogie de Jésus

Comment résoudre les problèmes

Dieu est Compatissant et Bienveillant

Déclaration commune avec l'Eglise Orthodoxe byzantine (1989)

Et cette génération est passée

Une alliance entre Dieu et l’homme

Les jours de la création et l’opinion des géologues

Accord christologique avec l'Eglise Catholique (1988)

Attendez le Seigneur

Toutes Choses concourent au Bien

Fidélité, Sérieux et Minutie

Le Jeûne et le Repentir

Le Sens de la Résurrection

Comment se comporter avec les gens

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands

Les Anges

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos

Non de la lettre mais de l’Esprit, car la lettre tue et l'Esprit vivifie.

Les sept paroles sur la Croix

Elan de l'Ame

Sans que nous le demandions

Consolez ceux qui sont abattus, Supportez les faibles...

Préoccupation de Dieu pour les petites choses

Tu peux tout... Rien ne s'oppose à tes pensées

Le Christ avant l’âge de trente ans

La foi des témoins de Jéhovah réfutée

Méditations dans le Cantique « Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé. »

Consacrez un jeûne