D'après deux conférences données à la Grande Cathédrale les Vendredis 22 Mars 1976, et 30 Octobre 1980 

 

DIEU COMPATISSANT

Vraiment, Dieu aime que l'homme soit fort dans sa personnalité, dans sa vie spirituelle, fort dans sa tolération, son service, son intelligence, fort en toutes choses. 

Mais Il est néanmoins, le Dieu des faibles aussi.

Il les soutient dans leur faiblesse, Il les encourage et les fortifie, et Il ne les abandonne point. Notre-Seigneur Jésus-Christ dit de pareilles gens: "L'Esprit du Seigneur, l'Eternel, est sur moi, car l'Eternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance. pour consoler tous les affligés. pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu" (Isaïe 61:1-3). 

Oui, Il soutient ces désespérés, et ces abattus qui pleurent. Nous disons de Lui: 

Le secours de ceux qui n'ont pas de secours, l'espérance de ceux qui n'ont pas d'espérance,

la consolation des petites âmes, le port de ceux qui sont dans la tempête. C'est-à-dire qu'il est le port où se réfugient ceux qui sont dans les bateaux ballotés par les vagues et les tempêtes. comme ce qui arriva aux apôtres le jour quand les vents étaient forts, et leur barque était au milieu de la mer, battue par les flots. Ils Le virent s'approcher d'eux marchant sur les eaux, et Il leur dit: "c'est moi, n'ayez pas peur" (Matt. 14: 24-32). Il est vraiment le secours de celui qui n'a pas de secours. Comme exemple de cela: 

Sa guérison du malade de Bethsaidée qui n'avait personne pour le jeter dans la piscine. .

Lorsque vous vous tenez seul, et que vous n'avez personne qui s'intéresse à vous, inévitablement vous trouverez Dieu à côté de vous. .Lorsque vous fuyez l'homme fort Esaü qui cherche à vous tuer, vous verrez une échelle entre le ciel et la terre, et la voix de Dieu qui vous rassure en disant: "Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays" (Gen. 28:15). Lorsque Pharaon vous poursuit jusqu'à la mer, et que votre âme semble petite à vos yeux, Dieu vous fendra la mer pour vous ouvrir un chemin. Que votre âme ne paraisse pas petite à vos yeux, face aux adversités. Et si elle le paraît, écoutez la parole de l'apôtre: 

"Consolez ceux qui sont abattus, supportez les faibles" (1Thess. 5:14).

Ainsi vous, si vous voyez un être humain indécis, désespéré, effondré, ne le tenez pas comme insignifiant; et si vous le voyez déchu, ne le dédaignez pas, mais appuyez-le, et dites-lui des paroles qui relèvent son moral. Donnez-lui un mot d'espérance. Ouvrez-lui une fenêtre lumineuse qui lui éclairera le chemin. 

Si, mon frère, vous êtes au sommet de la montagne, ne dédaignez pas ceux qui sont sur les flancs de la montagne ou dans la vallée, ou même ceux qui sont dans les marécages. Si Dieu vous a donné la grâce et vous êtes arrivé, ne regardez pas d'en haut les gens , et ne méprisez pas ceux qui ne sont pas arrivés, ni même ceux qui ont perdu l'espérance, et ceux qui sont abattus, mais souvenez-vous de la parole du Seigneur: 

"Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits" (Matt. 18:10).

Quel que soit l'état auquel ils sont arrivés , Dieu peut les relever, comme Il avait auparavant relevé Augustin, Pélagie, Moïse le Noir. Même s'il est un arbre qui ne produit pas de fruit, et sur le point d'étre coupé, et le vigneron affectueux veut le laisser cette année aussi, et creuser tout autour, et mettre du fumier, . . peut-être il produira du fruit à l'avenir (Luc 13: 6-9). C'est notre Bon Dieu dont il a été dit: 

"Il ne brisera point le roseau cassé, et il n'éteindra point le lumignon qui fume" (Matt. 12:20).

Peut-être qu'il attachera le roseau cassé afin qu'il se redresse, et qu'il soufflera sur le lumignon qui fume afin qu'il s'allume. Dieu donne une occasion à chacun. Car ce qu'il désire, "est-ce que le méchant meure. .n'est-ce pas qu'il change de conduite et vive?" (Ez:18: 23, 32). .et tant que l'homme est en vie, il reste devant lui l'occasion de faire pénitence. Qu'il ne perde pas l'espérance. Le larron de droite crut et retourna à Dieu, pendant qu'il était dans les dernières heures de sa vie sur terre. ..Il était lui aussi un roseau cassé. Notre-Seigneur Jésus-Christ a dit cette belle expression consolante: 

"Je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde" (Jean 12:47).

Il n'y a pas un mot de condamnation dans ma bouche, mais un mot d'amour, un mot de salut et de pardon. .Plutôt même la condamnation qui est sur vous, je la porterai à votre place, et je l'effacerai de par dessus vous par mon sang. Vraiment, Seigneur, Votre palais n'est que douceur, et toute votre personne est pleine de charme (Cant. 5:16). Vous dites: Je suis venu non pour juger le monde, tandis que tout le jugement a été remis au Fils (Jean 5:22). 

DES EXEMPLES

 

Dieu a appuyé l'humanité déchue et pauvre au moyen des prophètes.

Il vint pour les attirer à Lui, même après qu'ils l'avaient refusé. .Quand ils l'avaient "abandonné, pour se creuser des citernes. qui ne retiennent pas l'eau" (Jer. 2:13), Il ne les abandonna pas, mais Il leur parla de la source d'eau vive. .et quand ils avaient adoré le veau d'or, et avaient dit: ". .voici ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Egypte" (Ex.32:4). Dieu ne les extermina point, mais Il revint de l'ardeur de sa colère, et accepta l'intercession du prophète Moïse en leur faveur. .et le Seigneur ne cesse de patienter et de tolérer, de soutenir tous ceux qui tombent, et de redresser tous ceux qui sont courbés (Ps.145) 

Vous pourriez désespérer de votre salut, quand vous sentez que votre âme est petite à vos yeux! Tandis que Dieu ne désespère absolument jamais de vous attirer vers Lui.

Il "est venu chercher et sauver ce qui était perdu" (Luc 19:10). Il a cherché les publicains et les pécheurs, et s'est assis à leurs tables. Il dit: "Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs." (Luc 5: 31-32). ..Il loua le publicain qui n'osait pas lever ses yeux vers le haut, et il se tenait à distance. et Il le préféra au pharisien. Celui-là sortit de chez lui justifié (Luc 18: 13-14). 

Même la femme pécheresse surprise en flagrant délit d'adultère, la femme noyée dans la honte et le sentiment de sa petitesse, celle autour de laquelle se rassemblèrent les scribes et les pharisiens pour la lapider. le Seigneur la délivra de ceux-là et lui dit: "Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus" (Jean 8: 3-11). 

Il a pareillement relevé le moral de la femme pécheresse qui avait mouillé ses pieds de ses larmes, et qui les avait essuyés avec les cheveux de sa tête. Il la préféra au pharisien, et Il lui dit que ses nombreux péchés lui étaient pardonnés (Luc 7: 37-47). Le prophète David, à cause de sa connaissance de la compassion de Dieu qui encourage ceux qui se sentent petits, lui dit en se repentant: 

"Lave-moi, et je serai plus blanc que la neige" (Ps. 51).

L'expression "plus blanc que la neige" montre la richesse de la compassion de Dieu envers les pécheurs, à tel point que le psalmiste dit de Lui dans son beau psaume consolant: 

"Mon âme, bénis l'Eternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits. Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a compassion de ceux qui le craignent. . Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités. Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent. . Autant l'orient est éloigné de l'occident, autant il éloigne de nous nos transgressions. .Car il sait de quoi nous sommes formés, il se souvient que nous sommes poussière" (Psaume 103: 10-14). 

Dieu, non seulement pardonne nos péchés, mais Il dit: "Et je ne me souviendrai plus de leur péché" (Jér. 31:34).

Il dit à propos du pécheur repentant: "Toutes les transgressions qu'il a commises, seront oubliées" (Ez. 18:22). L'apôtre saint Paul dit à propos de l'œuvre de la Rédemption: "Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses" (2 Cor. 5:19). Le psalmiste dit dans le psaume: "Heureux celui à qui la transgression est remise, à qui le péché est pardonné! Heureux l'homme à qui Dieu n'impute pas d'iniquité" (Ps. 32: 1-2). Et l'apôtre saint Paul répète ce verset dans son épître aux Romains (Rom.4:8). 

Que celui qui est attaqué par l'abattement à cause de ses péchés, se souvienne que ses péchés ne seront pas comptés contre lui lorsqu'il fera pénitence. 

Dieu les effacera dans la pénitence, et ne s'en souviendra plus. "Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige" (Esaïe 1:18), et plutôt même plus blanc que la neige. (Ps. 51). 

Prenons comme exemple, Pierre, l'apôtre qui avait renié le Christ:

"Alors il commença à faire des imprécations et à jurer: Je ne connais pas cet homme dont vous parlez" (Marc 14:71); (Matt. 26:74). Il avait oublié sa parole qu'il avait dite au Seigneur: "Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas" (Marc 14:31); (Matt. 26:33, 35). . Mais lorsqu'il le renia trois fois, il tomba dans l'abattement, et "pleura amèrement" (Matt. 26:75). 

Mais le Seigneur n'abandonna point son disciple Pierre dans l'abattement, mais Il l'encouragea de plusieurs manières.

Après la résurrection, Il dit aux Marie (s): "allez dire à ses disciples et à Pierre qu'Il vous précède en Galilée: c'est là que vous le verrez" (Marc 16:7). Il cita Pierre à part des disciples, parce qu'il avait besoin de soins particuliers afin d'élever son moral après son reniement. Quand Notre-Seigneur Jésus-Christ apparut à sept de ses disciples sur la mer de Tibériade, Il dit à Pierre: "m'aimes-tu plus que ne m'aiment ceux-ci?. .Pais mes agneaux. .Pais mes brebis" (21: 15-17), afin de lui montrer qu'il n'était pas tombé de son degré apostolique lorsqu'il l'avait renié. .et même l'apôtre saint Paul dit à propos des apparitions du Seigneur après sa résurrection, "qu'il est apparu à Céphas, puis aux douze" (1 Cor. 15:5). 

Le Seigneur fit de même avec Thomas dans son doute.

Son âme était plus petite que de croire sans voir. .Tous les apôtres avaitent cru, sauf lui. Le Seigneur ne l'abandonna pas à son doute et à son abattement, mais Il lui apparut et lui fit voir ses blessures. Il lui dit: ". avance aussi ta main, et mets-là dans mon côté, et ne sois pas incrédule, mais crois". Thomas crut et dit: "Mon Seigneur et mon Dieu" (Jean 20: 27-28). 

Regardons le traitement du Seigneur de Moïse qui avait "la bouche et la langue embarrassées" (Ex. 4:10).

Moïse connaissait qu'il avait cette faiblesse, et qu'il n'était pas bon à cause de cela. Il avait dit au Seigneur: "je ne suis pas un homme qui ait la parole facile, et ce n'est ni d'hier ni d'avant -hier, ni même depuis que tu parles à ton serviteur" (Ex. 4:10). Il Lui dit aussi: "je n'ai pas la parole facile, comment Pharaon m'écouterait-il?" (Ex. 6:30). Mais Dieu l'encouragea et ne l'abandonna pas à l'abattement. 

Cet homme qui n'avait pas la parole facile devint l'interlocuteur de Dieu.

Et Dieu lui dit: "Va donc, je serai avec ta bouche, et je t'enseignerai ce que tu auras à dire. .N'y-t-il pas ton frère Aaron. tu lui parleras, et tu mettras les paroles dans sa bouche; et moi, je serai avec ta bouche et avec sa bouche, et je vous enseignerai ce que vous aurez à faire. il te servira de bouche, et tu tiendras pour lui la place de Dieu" (Ex. 4: 12-16). 

Dieu encouragea aussi les petits en âge, et ceux qui craignaient la responsabilité:

Quand Jérémie Lui dit: "je ne sais point parler, car je suis un enfant", le Seigneur lui dit: "Ne dis pas: Je suis un enfant. .Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l'Eternel". "Puis l'Eternel étendit sa main", et toucha la bouche de Jérémie et lui dit: "Voici, je mets mes paroles dans ta bouche. Regarde, je t'établis aujourd'hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arraches et que tu abattes, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes" (Jer. 1: 6-10). 

Ensuite Il l'encouragea encore davantage et lui dit: "Voici, je t'établis en ce jour sur tout le pays comme une ville forte, une colonne de fer et un mur d'airain. .Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l'Eternel" (Jer. 1:18-19). 

De la même manière, le Seigneur encouragea Josué après la mort de Moïse"

Il n'était pas facile à Josué de remplir la grande place qu'occupait le majestueux prophète Moïse, c'est pourquoi il se sentait petit à ses propres yeux. Mais le Seigneur l'encouragea en disant: 

"Nul ne tiendra devant toi, tant que tu vivras. Je serai avec toi, comme j'ai été avec Moïse; je ne te délaisserai point, je ne t'abandonnerai point. Fortifie-toi et prends courage. Ne t'ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras" (Josué 1: 5-9). 

Une histoire de saint Abba Isidore, le prêtre des cellules:

On raconte de lui dans l'Histoire Lausiaque: que tout frère que les pères renvoyaient après avoir échoué à le redresser, Saint Isidore le prenait, et le tolérait avec patience jusqu'à ce qu'il soit sauvé. C'est pour cela que lorsque Amba Moïse le Noir vint au monastère, et qu'ils virent son aspect terrible, ils le menèrent à saint Isidore. Amba Moïse était au commencement de sa pénitence. Son fardeau était lourd. Une nuit, il vint à son père Amba Isidore, onze fois. Quand il lui conseilla de retourner à sa cellule, il répondit: Je ne le puis pas, maître. Car les pensées l'opprimaient sévèrement. Le saint patienta jusqu'à ce que (Moussa el Assouad) Moïse le Noir fut transformé en un saint. 

CONSEILS

Essayez toujours de relever le moral et l'état spirituel des gens. Appuyez les faibles. Si vous voyez plusieurs personnes blâmer, critiquer, et railler quelqu'un qui se tient humilié devant eux: essayez de le protéger et de lui dire un bon mot. Soyez sûr qu'il n'oubliera jamais tous les jours de sa vie, cette noble position de votre part. Voici la mission des grands magnanimes, c'est la charité compatissante envers ceux qui sont abattus. 

Si vous trouvez une personne liée par le péché, ne la dénigrez pas, mais détachez-la de ses liens.

Ne soyez pas comme celui qui, voyant un jeune homme se débattre dans la mer, pour ne pas être noyé , se mit à le réprimander et lui dire: Mon fils, puisque tu ne sais pas bien nager, pourquoi descends-tu en mer?! Le jeune homme lui dit: Sauvez-moi d'abord, monsieur, d'être noyé, ensuite réprimandez-moi comme vous voulez! Vous aussi, ne réprimandez personne à cause de son échec, mais donnez-lui l'espérance du succès. 

Ne dites pas: Je l'ai conseillé souvent, mais sans résultat. Mais plutôt patientez.

Voici l'apôtre qui dit: "supportez les faibles, usez de patience envers tous" (1 Thess. 5:14). La victoire contre un péché enraciné, nécessite du temps et de la patience. Patientez donc envers les faibles, jusqu'à ce que la grâce les visite et les délivre. Souvenez-vous que vous êtes aussi assujetti aux souffrances comme eux. Mettez devant vous la parole de l'apôtre: "Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers, de ceux qui sont maltraités, comme étant vous-mêmes aussi dans un corps" (Heb. 3:13). 

Souvenez-vous que Dieu ne permit pas à ceux qui avaient démoralisé le peuple, d'entrer à la terre promise.

Ceux-là qui avaient dit: "Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous. ..nous y avons vu les géants, enfants d'Anak. .nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles" (Nom. 13: 31,33). Personne n'entra dans la terre promise, sauf Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jéphunné, qui avait dit avec espérance: "Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs" (Nom. 13: 30). 

Cherchez les points blancs dans la vie du pécheur ou du faible, faites-les apparaître et louez -les.

C'est ainsi que fit le Christ avec la femme samaritaine, malgré ses péchés. Il lui dit: "Tu as eu raison de dire: Je n'ai point de mari. En cela tu as dit vrai" (Jean 4: 17-18). Il l'encouragea à se confesser pendant cette louange, et Il gagna son âme à la pénitence. Il y a quelqu'un qui est encouragé par un bon mot, un autre par le bon exemple, ou par la citation des histoires et des versets, ou par la facilitation des choses, ou par les parloles sur la grâce de Dieu, et l'œuvre de la grâce. et de même quand on passe outre beaucoup de ses fautes. Car la réprimande pour toute faute pourrait faire tomber dans le désespoir.

Du même auteur

Vie de Pénitance et de Pureté

Créateur du bien, Créateur du mal ?

Non de la lettre mais de l’Esprit, car la lettre tue et l'Esprit vivifie.

Soyez fermes, inébranlables

Le Pape Chenouda III

Les trois personnes qu’Abraham reçut

Coeurs Durs et Coeurs Tendres

Le Christ avant l’âge de trente ans

L'Espérance

Dieu cherche notre Salut

Dieu est Compatissant et Bienveillant

Nombre de générations

La Politique de l’Eglise Copte dans les Pays d’Emigration

Accord christologique avec l'Eglise Catholique (1988)

La foi des témoins de Jéhovah réfutée

La Sagesse et le Discernement

La date de célébration de Noël

De la fidélité dans les petites choses

Le Sens de la Résurrection

Le calme

Une porte était ouverte dans le ciel

Méditations dans le Cantique « Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé. »

L’iniquité des pères et leurs enfants

Fidélité, Sérieux et Minutie

Une alliance entre Dieu et l’homme

La Reconnaissance et la Fidélité

Consacrez un jeûne

Les jours de la création et l’opinion des géologues

Et cette génération est passée

Comment résoudre les problèmes

Fruits de l'Esprit : La douceur, la bonté et la patience

Les fautes de la parole

Elan de l'Ame

Nos Martyrs de El Kocheh

Toutes Choses concourent au Bien

Spiritualité des Fêtes

Notre responsabilité envers cette génération

Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes car vous avez été rachetés à un grand prix

Déclaration commune de foi christologique entre les papes Paul VI et Shénouda III (1973)

Le lien entre les deux Testaments

L'Eglise Copte est unique dans ce qui la caractérise de toutes les Eglises du monde.

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands

Mieux vaut la fin d'une chose que son Commencement

Les sept paroles sur la Croix

Je te Garderai partout tu iras, et je te ramenerai dans ce pays

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos

Vie de foi

La montée et la descente dans la généalogie de Jésus

Les fils de Dieu et les filles des hommes

Le Christ est venu répandre la Vie Spirituelle

Le Doute

La Famille dans la Bible

La Sainte Vierge

Les Anges

La Colère

La généalogie à travers Joseph

Déclaration commune avec l'Eglise Orthodoxe byzantine (1989)

Le blasphème contre l’Esprit-Saint

Tu peux tout... Rien ne s'oppose à tes pensées

N’hésitez pas entre les deux côtés

Préoccupation de Dieu pour les petites choses

Comment se comporter avec les gens

Les femmes pécheresses dans la généalogie de Jésus

Le Jeûne et le Repentir

Saints Pierre et Paul : leurs différences

Satan, son Origine, sa Chute, son Travail, sa Tromperie et sa Fin

Les bâtisseurs du Royaume

Les femmes célèbres dans la Bible et l’Histoire

Attendez le Seigneur

Sans que nous le demandions

Elisabeth ta parente

Fils de David, Fils d’Abraham

C'est Dieu qui commence

Dieu agit avec nous

Le monde qui change et la spiritualité chrétienne