Donner nos cœurs à Dieu

 

Nous ne donnons pas nos cœurs à Dieu : c’est ce qui entrave le plus notre vie spirituelle. Nous hésitons entre Dieu et le monde. Nous sommes quelquefois avec le monde, et quelquefois avec Dieu. Elie disait : « Combien de temps hésiterez-vous entre les deux côtés? » (1 Rois 18 :21)

La femme de Lot

Un exemple de personne ayant hésité entre les deux côtés est la femme de Lot. Quand elle donnait la main à l’ange qui la guidait et la conduisait hors de Sodome, sa main était dans celle de l’ange, mais son cœur était resté à Sodome. Elle hésitait entre deux possibilités : quitter la cité en flamme ou aimer cette cité.

Saphira

Parmi ceux qui hésitèrent entre les deux côtés se trouvent Ananias et Saphira. Ils voulaient suivre le chemin des enfants de Dieu, et placer leur argent aux pieds des apôtres. Mais en même temps ils aimaient cet argent. Ils pensaient qu’il n’y avait rien de mal à suivre un principe spirituel et conserver leur argent, simultanément.

L’adoration de deux dieux

Le jeune homme riche vint vers le Christ pour lui demander ce qu’il devait faire pour avoir la vie éternelle. Ce jeune homme avait gardé les Commandements depuis son plus jeune âge à tel point que le Christ l’aima. Mais en même temps, il ne pouvait pas vivre sans confort matériel.. Et le jeune homme s’en alla tout triste car notre Seigneur Jésus-Christ avait touché son point faible quand Il annonça : « Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon » (Matthieu 6 :24).

Balaam et Balak

Balaam le prophète périt car il hésitait entre les deux côtés. Il voulait obéir à Dieu et ne dire que les paroles que Dieu lui mettait à la bouche, mais en même temps, il convoitait l’argent de Balak. Il bâtit sept autels et offrit sept sacrifices plus d’une fois. Malgré cela, il donna des conseils qui n’étaient pas compatibles avec l’obéissance à Dieu et à son amour.

Salomon le Sage

Salomon le Sage hésita aussi entre les deux côtés, et le peuple douta de son salut. Salomon bâtit le temple et offrit des prières. Dieu lui apparut, lui parla et lui accorda des talents, et Salomon agit avec sagesse. Mais en même temps, il épousa des femmes étrangères. Il voulut plaire à Dieu, et être agréable à ses femmes, et finit par chuter.

Samson

Le puissant Samson était, d’une certaine manière, dans la même situation que Salomon. Il voulait conserver son vœu et, en même temps, aimer Delila. Il garda ses cheveux longs, et poursuivit sa relation avec Delila. Cela se termina par sa perdition. Il perdit son vœu, ses cheveux, sa vue, sa liberté, sa force et son prestige.

Caïn

Le problème de l’hésitation entre les deux côtés existait dès le temps de Caïn. Caïn voulait avoir Dieu et le péché. D’une part, il faisait des offrandes à Dieu, et de l’autre, il existait un péché qui finit par l’anéantir.

Lot

Lot était dans la même situation. Il voulait concilier son adoration à Dieu et l’amour de la terre abondante. Abraham, au contraire, s’isola des pécheurs. Dieu veut notre cœur tout entier. Notre cœur ne doit pas être divisé selon l’adage populaire égyptien : « Une heure pour ton cœur et une autre pour ton Dieu ». La Bible nous enseigne : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force » (Deutéronome 6 :5).

Le peuple d’Israël

Le peuple d’Israël sortit d’Egypte avec Moïse et marcha dans le désert avec Dieu, mais leurs cœurs regrettaient les pots de viande qu’ils avaient en terre d’Egypte, ainsi que les melons, les oignons et l’ail. Leurs corps étaient avec Moïse, mais leurs cœurs étaient restés en terre d’esclavage. A eux s’applique la parole Dieu : « Ce peuple m’honore des lèvres. Mais son cœur est éloigné de moi » (Matthieu 15 :8).

Ces hommes appliquaient les rituels à la lettre. Ils célébraient les fêtes en leur temps, offraient l’encens et les sacrifices. Mais ils n’avaient aucune relation avec Dieu. C’est pourquoi Dieu leur dit par Isaïe : « Que m'importe la multitude de vos sacrifices? dit le Seigneur... Quand vous venez vous présenter devant moi, Qui vous demande de souiller mes parvis? Cessez d'apporter de vaines offrandes, J'ai en horreur l'encens, Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes; Elles me sont à charge; Je suis las de les supporter. Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; Quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas, vos mains sont pleines de sang. » (Esaïe 1:11-15)

Au Temple

La même situation a existé au temps de notre Seigneur. Le peuple adorait au temple et écoutait les paroles de Moïse et des prophètes. Pourtant, le temple était semblable à un repaire de voleurs ; il y avait là des vendeurs, des changeurs et des cages de pigeons, c’est pourquoi le Christ les a réprimandés.

Tout homme doit prendre position de manière décisive, sans hésiter entre les deux côtés car il n’y a rien de commun entre la lumière et les ténèbres, ni entre Christ et Bélial. Et il est dit au commencement de la Bible que Dieu a séparé la lumière des ténèbres.

Pilate

Pilate aussi a hésité entre les deux côtés. Il voulait de toute sa force (ou de toute sa faiblesse) libérer le Christ. Il attesta qu’il n’avait trouvé aucun mal à lui reprocher. Mais pourtant, il avait peur d’irriter César. Finalement, il ne gagna ni les faveurs des Juifs, ni celles de César.

Les Scribes et les Pharisiens

Les Pharisiens aussi parlaient de Dieu avec leurs langues, mais Dieu n’était pas dans leur cœur. Ils défendaient Dieu est Ses lois, mais aimaient leur personne plus qu’ils n’aimaient Dieu. Ils étaient tels des sépulcres blanchis : leur apparence extérieure était différente de leur cœur. Ils nettoyaient le dehors de la coupe, mais l’intérieur restait souillé.

Hypocrites, ils hésitaient entre les deux côtés. Ils hésitaient entre l’adoration de Dieu et l’adoration de leur personne. Ils priaient, jeûnaient et faisaient l’aumône. Ils cherchaient la louange des hommes et la vaine gloire du monde.

Dieu nous demande de faire un choix définitif dans notre cœur et dans notre conduite. La vierge du Cantique des Cantiques voulait garder son bien-aimé, et en même temps elle tenait à son confort. Elle ne voulait pas salir ses pieds et mettre sa tunique. Quel fut le résultat ? Son bien-aimé s’en alla et disparut, et elle en fut toute désolée.

Un seul droit chemin

Tout homme doit avoir un seul chemin, droit et clair, avec un objectif précis. Il ne doit pas hésiter entre des buts contradictoires. Il n’est pas possible de gagner à la fois les faveurs de Dieu et celles des hommes, car l’amour du monde est inimité contre Dieu. Celui qui aime le monde, l’amour du Père ne peut être en lui.

Les Saintes Ecritures disent : « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde » (1 Jean 2 :15). Un homme ne peut agir à la fois selon l’esprit et selon la chair.

Parmi ceux qui hésitent entre les deux côtés se trouvent ceux qui ne sont pas fermes sur le chemin de la pénitence. Ils sont pénitents aujourd’hui et pécheurs demain. Ils prennent la Sainte Communion un jour et pèchent le lendemain. Ils font des vœux et ne les respectent pas. Ils se lèvent pour chuter aussitôt. L’amour de Dieu n’est pas ferme dans leur cœur. Leur relation avec Dieu est instable, parfois en progrès et d’autres fois en recul.

Elie dit : « Combien de temps hésiterez-vous entre les deux côtés? Si le Seigneur est Dieu, suivez-le; et si c'est Baal, suivez-le! » (1 Rois 18 :21).

Il est aussi dit de Daniel , quand il était en captivité, qu’il décida de ne pas se laisser souiller par le luxe et les vins du roi. C’était une décision ferme qui ne fut pas influencée par les facteurs extérieurs.

La ligne de conduite prêchée par Saint Pierre était claire et directe : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5 :29).

Puisse Dieu nous donner un cœur ferme qui n’hésite pas entre des chemins opposés.

Du même auteur

Les femmes pécheresses dans la généalogie de Jésus

Mieux vaut la fin d'une chose que son Commencement

Dieu agit avec nous

Fidélité, Sérieux et Minutie

Une alliance entre Dieu et l’homme

Notre responsabilité envers cette génération

Le Doute

La foi des témoins de Jéhovah réfutée

Le calme

La Famille dans la Bible

Préoccupation de Dieu pour les petites choses

Non de la lettre mais de l’Esprit, car la lettre tue et l'Esprit vivifie.

Les femmes célèbres dans la Bible et l’Histoire

La date de célébration de Noël

Dieu est Compatissant et Bienveillant

Comment résoudre les problèmes

Toutes Choses concourent au Bien

Le Christ avant l’âge de trente ans

Les bâtisseurs du Royaume

Nombre de générations

Les fautes de la parole

La Colère

Le lien entre les deux Testaments

Coeurs Durs et Coeurs Tendres

Spiritualité des Fêtes

Les fils de Dieu et les filles des hommes

Une porte était ouverte dans le ciel

Consolez ceux qui sont abattus, Supportez les faibles...

Et cette génération est passée

Les trois personnes qu’Abraham reçut

Les sept paroles sur la Croix

Saints Pierre et Paul : leurs différences

Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes car vous avez été rachetés à un grand prix

Méditations dans le Cantique « Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé. »

L'Espérance

Comment se comporter avec les gens

La Reconnaissance et la Fidélité

Le Jeûne et le Repentir

Vie de foi

Le Sens de la Résurrection

Créateur du bien, Créateur du mal ?

Je te Garderai partout tu iras, et je te ramenerai dans ce pays

L’iniquité des pères et leurs enfants

Soyez fermes, inébranlables

La généalogie à travers Joseph

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands

Déclaration commune avec l'Eglise Orthodoxe byzantine (1989)

Elan de l'Ame

Vie de Pénitance et de Pureté

Tu peux tout... Rien ne s'oppose à tes pensées

De la fidélité dans les petites choses

Le blasphème contre l’Esprit-Saint

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos

Le Christ est venu répandre la Vie Spirituelle

La montée et la descente dans la généalogie de Jésus

Déclaration commune de foi christologique entre les papes Paul VI et Shénouda III (1973)

Nos Martyrs de El Kocheh

Fruits de l'Esprit : La douceur, la bonté et la patience

Les Anges

La Sagesse et le Discernement

La Sainte Vierge

Accord christologique avec l'Eglise Catholique (1988)

Fils de David, Fils d’Abraham

Le Pape Chenouda III

Satan, son Origine, sa Chute, son Travail, sa Tromperie et sa Fin

Sans que nous le demandions

C'est Dieu qui commence

Elisabeth ta parente

La Politique de l’Eglise Copte dans les Pays d’Emigration

Attendez le Seigneur

L'Eglise Copte est unique dans ce qui la caractérise de toutes les Eglises du monde.

Consacrez un jeûne

Les jours de la création et l’opinion des géologues

Dieu cherche notre Salut

Le monde qui change et la spiritualité chrétienne