En chaque début de Carême, méditons sur la relation entre le jeûne et le repentir.

Certaines personnes jeûnent mais n'en retirent aucun profit. Ceux-là n'ont probablement pas jeûné comme il le faudrait. Et dans ce cas, ce n'est pas le jeûne qu'il faut blâmer, mais plutôt la manière de jeûner.

Le jeûne est une période d'activité spirituelle intense, une période d'amour de Dieu et d'union avec Lui. Cet amour nous transporte au-delà des frontières du corps et de ses préoccupations. Il nous fait oublier les détails matériels pour nous faire goûter aux choses célestes.

C'est une période où l'on se sent proche de Dieu et familier avec Lui. Pendant le jeûne, on éprouve une paix avec soi et avec Dieu, et on résiste à Satan.

Le jeûne est destiné à nous renforcer spirituellement. C'est une période où l'on fait le plein d'énergie.

Dans la spiritualité acquise pendant le jeûne, nous puisons l'énergie spirituelle qui nous soutiendra tout au long de l'année. Ainsi, celui qui aura été honnête dans ses activités spirituelles pendant le Carême recevra une force spirituelle qui le fortifiera tout au long des cinquante jours suivants, qui sont des jours sans jeûne ni métanie.

Pour jeûner de manière spirituelle, il faut garder à l'esprit les remarques suivantes:

Le but et la motivation du jeûne doivent être spirituels

Le jeûne ne doit pas être accompli comme une obligation. Nous ne devons jeûner ni par habitude ni pour rechercher les louanges des hommes. Quand nous jeûnons, nous devons placer l'amour de Dieu au-dessus de toute préoccupation matérielle, afin de donner sa chance à notre âme.

Le jeûne doit être une période de pénitence et de pureté de cœur

En jeûnant, nous devons mener une vie sainte et agréée aux yeux de Dieu, en pratiquant la confession de ses péchés, le repentir, et en recevant les Saints Sacrements.

Le jeûne doit être une période où l'on se nourrit spirituellement. Il doit être accompagné d'un programme spirituel sérieux

Pendant le jeûne, nous devons donner la priorité aux choses spirituelles et les privilégier par rapport aux préoccupations corporelles.

Ne nous préoccupons pas simplement du type de nourriture que nous allons prendre, mais employons-nous à sanctifier ces jours de jeûne de sorte que nous puissions en profiter pour fortifier notre esprit.

Le jeûne nous accorde des vertus qui sont interdépendantes

Le jeûne permet de fortifier l'esprit, et un esprit fort nous aide à jeûner

Ainsi, le jeûne nous permet de rester éveillés plus longtemps grâce à la légèreté du corps, et le fait de veiller favorise la lecture et la prière.

De même, les lectures spirituelles favorisent la prière et la contemplation qui, à leur tour, fortifient la prière.

Le jeûne est accompagné de métanies qui conduisent à l'humilité et la douceur du cœur. Et l'humilité du corps, obtenue par le jeûne, conduit aussi à l'humilité de l'âme.

Chaque jeûne a ses vertus particulières

Ainsi, le jeûne des Apôtres prépare au service, le jeûne de Ninive vise le repentir, et le jeûne d'Esther est centré sur le salut. Certains jeûnent pour d'autres personnes, et leur jeûne est empreint d'amour, de sacrifice et de compassion. Sans compter les autres jeûnes de l'année qui sont empreints, chacun de vertus particulières.

En ce temps de jeûne, souvenons-nous que notre Seigneur Jésus-Christ a jeûné alors qu'Il était rempli de l'Esprit Saint. Quant à nous, jeûnons au moins pour être remplis de l'Esprit Saint.

Le jeûne doit être accompagné de repentir

Ces jours de jeûne sont sacrés, et il convient de les vivre dans la sainteté. Nos pensées, nos cœurs et nos corps doivent être sanctifiés. Le jeûne est une période d'entraînement pendant laquelle nous cherchons à nous rapprocher de Dieu, mais où, en même temps, le péché nous en écarte. Par conséquent, nous devons fuir le péché par le repentir.

Par le jeûne, le corps doit s'abstenir de nourriture, et l'âme doit s'abstenir de toute convoitise terrestre et corporelle. Aussi, posez-vous la question: suis-je sur cette voie ? Sans repentir, Dieu n'acceptera pas notre jeûne. Vous n'aurez gagné ni le ciel, ni la terre, et vous souffrirez en vain.

Si vous voulez que Dieu accepte votre jeûne, examinez-vous, et renoncez à vos péchés.

A ce sujet, prenons l'exemple clair du jeûne de Ninive

La Bible raconte que les habitants de Ninive sont revenus "tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont couvertes" (Jonas 3:8). C'est pour cette raison que Dieu ne les anéantit pas quand Il "vit qu'ils agissaient ainsi et qu'ils revenaient de leur mauvaise voie" (Jonas 3:10). Il n'est pas dit "quand Il vit leurs vêtements déchirés ou leur jeûne", mais bien "quand Il vit leur repentir" qui était la principale motivation de leur jeûne.

Dans le Livre de Joël, nous trouvons un exemple de jeûne accompagné de repentir: Le Seigneur adressa le peuple par l'intermédiaire de Son prophète en disant:

"Revenez à moi de tout votre cœur, avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations. Déchirez vos cœurs et non vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est compatissant et miséricordieux" (Joël 2:12-13).

Il est clair ici que le jeûne est accompagné de repentir et de pleurs. Le jeûne n'est donc pas une simple abstinence de nourriture, mais plutôt une véritable attirance de notre cœur vers Dieu.

Lors de son jeûne, le prophète Daniel présenta le repentir de toute la population

Il jeûna et se confessa à Dieu en disant: "Nous avons péché, nous avons commis l'iniquité, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. Nous n'avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos pères, et à tout le peuple du pays. A toi, Seigneur, est la justice, et à nous la confusion de face … Seigneur, à nous la confusion de face, à nos rois, à nos chefs, et à nos pères, parce que nous avons péché contre toi" (Daniel 9:5-8).

Par conséquent, réconciliez-vous avec Dieu pendant votre jeûne

Ne dites pas: "Jusqu'à quand Seigneur, m'oublieras-tu sans cesse ? jusqu'à quand me cacheras-tu ta face ?" (Psaume 13:1). Mais dites plutôt: "Jusqu'à quand T'oublierai-je Seigneur sans cesse ? Jusqu'à quand cacherai-je ma face de toi ?"

Purifiez vos âmes et sanctifiez-les. Préparez-vous en invitant Dieu à habiter vos cœurs, et pas simplement en vous abstenant de nourriture. Si tu vis dans le péché, réconcilie-toi avec Dieu, et si tu es réconcilié avec Lui, approfondis ton amour pour Lui.

Et si tu t'es éloigné du péché pendant un jeûne, poursuis sur cette voie: le repentir n'est pas restreint à la seule période de jeûne. Mais le jeûne nous entraîne au repentir. Il purifie notre cœur, et ces vertus nous accompagnent au-delà du jeûne, dans notre mode de vie.

Soyez prêts à lutter contre le démon

Josué, fils de Sirach disait à son fils que s'il voulait servir Dieu, il devait se préparer aux épreuves.

Votre jeûne et votre repentir excitent la jalousie du démon. Il vous combat pour vous priver du fruit de votre lutte, et il a recours à toutes les ruses pour vous faire chuter. Souvenez-vous des paroles de Saint Pierre: "Résistez-lui avec une foi ferme" (1 Pierre 5:9).

Ainsi, le jeûne est une période de combat spirituel, comme ce fut le cas pour notre Seigneur Jésus-Christ (Matthieu 4). C'est aussi une période de triomphe pour qui lutte avec Christ.

Du même auteur

Sans que nous le demandions

Coeurs Durs et Coeurs Tendres

Je te Garderai partout tu iras, et je te ramenerai dans ce pays

C'est Dieu qui commence

Les femmes célèbres dans la Bible et l’Histoire

La foi des témoins de Jéhovah réfutée

Déclaration commune de foi christologique entre les papes Paul VI et Shénouda III (1973)

La montée et la descente dans la généalogie de Jésus

De la fidélité dans les petites choses

La Sagesse et le Discernement

Comment résoudre les problèmes

Le Sens de la Résurrection

Nombre de générations

Les Anges

Les trois personnes qu’Abraham reçut

Le Doute

Nos Martyrs de El Kocheh

Satan, son Origine, sa Chute, son Travail, sa Tromperie et sa Fin

N’hésitez pas entre les deux côtés

Le blasphème contre l’Esprit-Saint

Créateur du bien, Créateur du mal ?

La Sainte Vierge

Mieux vaut la fin d'une chose que son Commencement

Les fautes de la parole

L'Espérance

La Famille dans la Bible

Consacrez un jeûne

Non de la lettre mais de l’Esprit, car la lettre tue et l'Esprit vivifie.

Et cette génération est passée

Dieu est Compatissant et Bienveillant

Préoccupation de Dieu pour les petites choses

La Reconnaissance et la Fidélité

L’iniquité des pères et leurs enfants

Consolez ceux qui sont abattus, Supportez les faibles...

Elisabeth ta parente

Fidélité, Sérieux et Minutie

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands

Fruits de l'Esprit : La douceur, la bonté et la patience

Soyez fermes, inébranlables

Le monde qui change et la spiritualité chrétienne

Les sept paroles sur la Croix

Méditations dans le Cantique « Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé. »

Le Pape Chenouda III

Les fils de Dieu et les filles des hommes

Une alliance entre Dieu et l’homme

Notre responsabilité envers cette génération

Les jours de la création et l’opinion des géologues

Fils de David, Fils d’Abraham

L'Eglise Copte est unique dans ce qui la caractérise de toutes les Eglises du monde.

Vie de foi

Comment se comporter avec les gens

La Politique de l’Eglise Copte dans les Pays d’Emigration

Dieu agit avec nous

Une porte était ouverte dans le ciel

Le lien entre les deux Testaments

Accord christologique avec l'Eglise Catholique (1988)

La Colère

Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes car vous avez été rachetés à un grand prix

La généalogie à travers Joseph

Attendez le Seigneur

Les femmes pécheresses dans la généalogie de Jésus

Les bâtisseurs du Royaume

Saints Pierre et Paul : leurs différences

Spiritualité des Fêtes

Toutes Choses concourent au Bien

Le Christ est venu répandre la Vie Spirituelle

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos

Tu peux tout... Rien ne s'oppose à tes pensées

Elan de l'Ame

Vie de Pénitance et de Pureté

Déclaration commune avec l'Eglise Orthodoxe byzantine (1989)

Dieu cherche notre Salut

La date de célébration de Noël

Le Christ avant l’âge de trente ans

Le calme