Pierre était le premier a être choisi par le Seigneur pour travailler avec Lui (Matthieu 10). Paul n’était pas parmi les douze, ni même parmi les soixante-douze disciples. Le Seigneur l’a choisi en dernier, après la Résurrection, et plusieurs années après le choix de Matthias ...


Paul n’a pas suivi le Christ pendant Sa prédication sur la terre. Il dit même: « Après eux tous, il m’est aussi apparu à moi, comme à l’avorton; car je suis le moindre des apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Eglise de Dieu » (1 Corinthiens 15:8,9).

Bien qu’il ait été le dernier à être appelé, il a « travaillé plus qu’eux tous » (1 Corinthiens 15:10), montrant que la valeur ne tient pas à l’ancienneté mais au travail et à la fatigue au service de Dieu.

Les servants les plus actifs ne sont pas forcément les plus anciens.

Jean-Baptiste est arrivé en dernier, après tous les prophètes de l’Ancien Testament. Malgré cela, il a été dit que: « parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste » (Matthieu 11:11).

Saint Augustin disait au Seigneur: « J’ai beaucoup tardé à t’aimer ». Et malgré ce retard, son amour était plus profond que celui de nombreux qui l’ont précédé.

Saint Pierre naquit à Bethsaïda, et vécut avec sa famille à Capharnaüm. Quant à Paul, il naquit à Tarse, en Cilicie et s’installa assez jeune à Jérusalem afin de poursuivre ses études religieuses et s’instruire aux pieds d’un grand docteur de la loi (Actes 22:3).

Pierre l’apôtre était marié. Il est mentionné dans l’Evangile que le Christ a guéri sa belle-mère de la fièvre (Matthieu 8:14,15). La femme de Pierre l’accompagnait, comme soeur, dans ses voyages apostoliques (1 Corinthiens 9:5).

Quant à Paul, il n’était pas marié (1 Corinthiens 7:7), et il louait les avantages du célibat, mais laissant toutefois chacun selon les dons et l’appel qu’il a reçus de Dieu (1 Corinthiens 7:7,17,20).

Cela nous montre que Dieu appelle tous les hommes à son service, qu’ils soient mariés comme Pierre ou célibataires comme Paul.

Pierre a commencé sa vie avec le Christ dans l’amour, la confiance et la foi. Quant à Paul, il a commencé par persécuter l’Eglise et les fidèles du Christ, si bien que lors de sa rencontre avec le Seigneur sur le chemin de Damas, le Seigneur commença par lui adresser des reproches en disant: « Saül, Saül, pourquoi me persécutes-tu ? » (Actes 9:4)

Saint Pierre était un homme simple, pécheur de poissons (Matthieu 4:18). Il n’était pas instruit, mais « Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages » (1 Corinthiens 1:27). Il a même était dit de Pierre et Jean que « c'étaient des hommes du peuple sans instruction » (Actes 4:13).

Quant à Saint Paul, il comptait parmi les savants de son temps. Il étudia à l’Université de Tarse, et fut instruit aux pieds de Gamaliel (Actes 22:3), et il était connu pour son grand savoir (Actes 26:24).

Ainsi, Dieu nous montre qu’Il utilise tous les hommes pour Son Royaume: les savants comme les simples, à égalité. L’essentiel est qu’ils soient des vases propices à l’action de Sa grâce.

Notons une autre distinction entre l’apostolat de Saints Pierre et Paul: Quand Pierre a commencé son service, il était d’un âge avancé. C’était probablement le plus âgé de tous les disciples qui respectaient son âge. Saint Pierre dit de Saint Marc: « Marc, mon fils » (1 Pierre 5:13). Quant à Paul l’apôtre, il était plus jeune que Saint Pierre.

Un autre point qui les distingue est le nombre de leurs disciples: Saint Paul avait un nombre important de disciples, plus que Pierre. Parmi les disciples de Saint Paul, il y avait Timothée.et Tite, à qui il a écrit des épîtres, Luc, Aristarque, Tychique, Carpus, Phoebé la diaconesse, Aquilas, Priscille, et d’autres.

Marc suivit les deux apôtres: il suivit d’abord Pierre, puis il s’établit avec Paul jusqu’à la fin de sa vie (2 Tite 4:11).

Saint Pierre a été surnommé « l’apôtre des circoncis »: l’Evangile lui avait été confié pour les circoncis, c’est-à-dire pour la prédication des Juifs. Quant à Paul, l’Evangile lui a été confié pour la prédication des incirconcis, c’est-à-dire pour la prédication des nations.

Ainsi, Saint Paul dit: « Voyant que l’Evangile m’avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis - car celui qui a fait de Pierre l’apôtre des circoncis a aussi fait de moi l’apôtre des païens » (Galates 2:7,8). Et c’est ainsi que le Seigneur dit à Paul: « Va, je t’enverrai au loin vers les nations » (Actes 22:21). Et encore: « Prends courage; car, de même que tu as rendu témoignage de moi dans Jérusalem, il faut aussi que tu rendes témoignage dans Rome » (Actes 23:11).

Paul a écrit une épître aux Romains et aux Eglises des nations, et Pierre a écrit aux Juifs qui étaient étrangers et dispersés (1 Pierre 1:1).

Saint Paul a écrit 14 épîtres comprenant 100 chapitres, quant à Saint Pierre il a écrit deux épîtres seulement, comprenant 8 chapitres.

Dans ses épîtres, Saint Pierre utilisait un style simple, quant à Saint Paul, ses épîtres contenaient, d’après les dires de Saint Pierre: « des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens ... pour leur propre ruine » (2 Pierre 3:16).

Saint Paul a abordé des problèmes théologiques comme la justification, la Loi, la grâce, le Baptême, la prêtrise, le choix, ... ce que n’a pas fait Saint Pierre.

Saint Pierre était impulsif, sans doute à cause de sa grande fougue ou de son zèle, et le Seigneur le complimenta quand il rendit témoignage qu’Il était le Fils du Dieu vivant (Matthieu 16:15-19). Mais le Seigneur lui fit souvent des reproches à cause de cette impulsivité. Le Seigneur lui fit également des reproches par la suite, lorsqu’Il parlait de Sa future passion et Sa mise à mort par les Juifs. « Pierre l’ayant pris à part se mit à le reprendre et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t’arrivera pas. Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes ». (Matthieu 16:21-23).

De même, quand le Seigneur lavait les pieds de Ses disciples, Pierre s’élança et protesta en disant: « Non, jamais tu ne me laveras les pieds ». Et quand le Seigneur lui répondit: « Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi », Pierre s’élança à nouveau en disant: « Seigneur, non seulement les pieds, mai encore les mains et la tête » (Jean 13:8-10).

Pierre s’élança aussi lors de l’arrestation de Jésus: Il « avait une épée, la tira, frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui coupa l’oreille droite. Ce serviteur s’appelait Malchus. Jésus dit à Pierre: Remets ton épée dans le fourreau. Ne boirai-je pas la coupe que le Père m’a donnée à boire ? » (Jean 18:10,11). Et Il dit aussi: « Tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée » (Matthieu 26:51,52).

Ainsi, nous voyons que le Seigneur a choisi Pierre malgré son impulsivité, puis Il orienta cette impulsivité pour la bonne cause, le jour de la Pentecôte.

Ce jour-là, Pierre fut le premier à prendre la parole et à leur expliquer ce qui s’était passé (Actes 2), les appelant à la foi. C’est encore lui qui fut le premier à prendre la parole le jour de la guérison du paralytique, et il reprocha aux Juifs d’avoir préféré un meurtrier au Christ devant Pilate (Actes 3:12-26).

C’est lui aussi qui prenait les devants en de nombreuses occasions, comme quand il dit: « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5:29).

Et c’est ainsi que le Seigneur utilisa l’impulsivité de Pierre pour la bonne cause. Quand à Paul, il était également enthousiaste mais sans impulsivité.

Leur style de travail était différent: Saint Paul a même fait des reproches à Saint Pierre, comme il l’explique dans le deuxième chapitre de son épître aux Galates: « Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il était répréhensible. En effet, avant l'arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s'esquiva et se tint à l'écart, par crainte des circoncis. Avec lui les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie. Voyant qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Évangile, je dis à Céphas, en présence de tous: Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la manière des Juifs, pourquoi forces-tu les païens à judaïser? » (Galates 2:11-14)

Malgré cela, les deux saints se sont associés et ont convergé sur des questions fondamentales telles que le zèle et le martyr.

Du même auteur

Les femmes célèbres dans la Bible et l’Histoire

Non de la lettre mais de l’Esprit, car la lettre tue et l'Esprit vivifie.

Mieux vaut la fin d'une chose que son Commencement

L'Espérance

La généalogie à travers Joseph

Le Jeûne et le Repentir

Le Christ est venu répandre la Vie Spirituelle

La date de célébration de Noël

Le Sens de la Résurrection

Comment résoudre les problèmes

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos

Déclaration commune avec l'Eglise Orthodoxe byzantine (1989)

Dieu agit avec nous

La Reconnaissance et la Fidélité

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands

Fidélité, Sérieux et Minutie

La Politique de l’Eglise Copte dans les Pays d’Emigration

Le Christ avant l’âge de trente ans

Le monde qui change et la spiritualité chrétienne

Fils de David, Fils d’Abraham

Le Doute

Vie de Pénitance et de Pureté

Soyez fermes, inébranlables

Le blasphème contre l’Esprit-Saint

Coeurs Durs et Coeurs Tendres

Consolez ceux qui sont abattus, Supportez les faibles...

Le Pape Chenouda III

L’iniquité des pères et leurs enfants

Les Anges

La foi des témoins de Jéhovah réfutée

Et cette génération est passée

Déclaration commune de foi christologique entre les papes Paul VI et Shénouda III (1973)

Méditations dans le Cantique « Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé. »

Nos Martyrs de El Kocheh

Sans que nous le demandions

Une alliance entre Dieu et l’homme

La montée et la descente dans la généalogie de Jésus

Les trois personnes qu’Abraham reçut

La Sagesse et le Discernement

Notre responsabilité envers cette génération

La Colère

Créateur du bien, Créateur du mal ?

Les sept paroles sur la Croix

De la fidélité dans les petites choses

La Sainte Vierge

Les fils de Dieu et les filles des hommes

Comment se comporter avec les gens

Préoccupation de Dieu pour les petites choses

Le calme

Fruits de l'Esprit : La douceur, la bonté et la patience

Les jours de la création et l’opinion des géologues

Attendez le Seigneur

Les fautes de la parole

Nombre de générations

Dieu cherche notre Salut

Les femmes pécheresses dans la généalogie de Jésus

Elan de l'Ame

Les bâtisseurs du Royaume

Dieu est Compatissant et Bienveillant

Accord christologique avec l'Eglise Catholique (1988)

N’hésitez pas entre les deux côtés

Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes car vous avez été rachetés à un grand prix

Vie de foi

Le lien entre les deux Testaments

C'est Dieu qui commence

Tu peux tout... Rien ne s'oppose à tes pensées

Toutes Choses concourent au Bien

Consacrez un jeûne

Spiritualité des Fêtes

Satan, son Origine, sa Chute, son Travail, sa Tromperie et sa Fin

Elisabeth ta parente

L'Eglise Copte est unique dans ce qui la caractérise de toutes les Eglises du monde.

La Famille dans la Bible

Je te Garderai partout tu iras, et je te ramenerai dans ce pays

Une porte était ouverte dans le ciel