Il dit cette expression lorsqu'il était en exil dans l'île de Patmos, et au commencement du livre de l'Apocalypse:

 

"Moi, Jean, votre frère, et qui ai part avec vous à la tribulation et au royaume et à la persévérance en Jésus. " (Apoc. 1:9). Les consolations divines ne s'étaient pas éloignées de lui, malgré qu'il était loin de toutes les consolations et de tous les secours humains. Alors il vit le Seigneur dans cette île, et il reçut de Lui des épîtres. Puis il dit après cette vision:

"Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. Et voici, il y avait un trône dans le ciel. " (Apoc. 4: 1-2). C'est une consolation merveilleuse pour ce grand apôtre, dans ses tribulations, et durant son exil, ce qui nous rappelle la parole du Seigneur à l'ange de l'église de Philadelphie:

"j'ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer" (Apoc. 3:8).

C'est la parole de Dieu "celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n'ouvrira" (Apoc. 3:7). C'est une parole de consolation, chaque fois que nous nous en souvenons, nous sommes remplis d'espérance, et nous trouvons de la joie pour cette porte ouverte dans le ciel.

Vraiment, lorsque toutes les portes sont fermées, une porte reste ouverte, et personne ne peut la fermer.

C'est ainsi que l'homme devient tranquille quoique toutes les portes soient fermées en face de lui. Dieu compatissant qui nous aime, est capable d'ouvrir, et personne ne fermera. C'est pour cela que les enfants de Dieu vivent dans une joie complète, qui ne s'ébranle par aucune circonstance extérieure pressante.

L'Ecriture Sainte nous présente l'exemple du prophète David, pendant qu'il était poursuivi par le roi Saül:

Saül avec tout son pouvoir, et toute sa dureté, et tous ses stratagèmes, et toute sa haine contre David, le poursuivait de désert en désert, et de caverne en caverne, voulant le tuer. Il tressait autour de lui les conspirations. Malgré cela, le Seigneur garda David, qui resta vivant, et le roi Saül mourut sans pouvoir lui faire aucun mal.

Aussi Absalom avec toute sa trahison, n'avait pas pu lui nuire.

C'était parce que Dieu avait mis devant David une porte ouverte, par laquelle il entra dans la gloire, en se rappelant de ses nombreuses expériences de l'opposition des ennemis contre lui, à tel point qu'il dit une fois: "O Eternel, que mes ennemis sont nombreux! Quelle mulitude se lève contre moi! Combien qui disent à mon sujet: Plus de salut pour lui auprès de Dieu!" (Ps. 3). Plurôt même il dit: "Ils sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, ceux qui me haïssent sans cause" (Ps.69:5).

Et nous demandons: Qu'avez-vous fait face à tous ceux-là, ô David, est-ce qu'ils ont brisé votre vie?! Il répond: "Mais toi, ô Eternel, tu es mon bouclier, tu es ma gloire, et tu relèves ma tête. De ma voix, je crie à l'Eternel, et il me répond de sa montagne sainte" (Ps. 3). "je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel" Ceux-là qui se levèrent nombreux contre David, n'ont pas été capables de fermer cette porte ouverte devant lui par le Seigneur. Est-ce que vous ne pouvez pas sortir de cette histoire avec une règle spirituelle, qui est:

Votre vie est entre les mains de Dieu, et non pas entre les mains des hommes. ..

Esaü avait dit: "je tuerai Jacob, mon frère" (Gen. 27:41). Mais il n'en fut pas capable, parce que Jacob avait regardé, et voici, une porte était ouverte dans le ciel, et il vit une échelle entre le ciel et la terre, et les anges de Dieu montaient et descendaient dessus (Gen. 28:12). Par suite, quand il retourna, il arriva que: "Esaü courut à sa rencontre; il l'embrassa, se jeta à son cou, et le baisa. Et ils pleurèrent" (Gen. 33:4).

Vraiment, Dieu est capable de changer les circonstances, et de changer les cœurs.

Et comme dit la Sainte Bible: "Quand l'Eternel approuve les voies d'un homme, Il dispose favorablement à son égard même ses ennemis" (Prov. 16:7). Et même s'ils ne sont pas favorablement disposés à son égard, ils ne pourront pas le vaincre, comme dit le Seigneur au prophète Jérémie: "Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas; car je suis avec toi, pour te délivrer, dit l'Eternel" (Jer. 1:19).

Qu'ils sont nombreux ceux qui s'étaient levés contre les apôtres et les disciples du Christ!

Les scribes, les pharisiens, les sadduccéens, les sacrificateurs des juifs, les chefs des sacrificateurs, les anciens du peuple, les préfets et les gouverneurs des romains. se levèrent contre eux, les jetèrent en prison, et les flagellèrent. Mais Dieu avait mis devant eux une porte ouverte, et la prédication se répandit partout. Ceux-là qui n'avaient ni un langage ni des paroles, "Leur retentissement parcourt toute la terre" (Ps. 19: 3-4); même "ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la parole" (Actes 8:4).

Toutes les portes étaient fermées devant eux. Mais la porte de Dieu était ouverte. Cela suffit. Par suite, mon conseil que je dis à toute personne qui affronte des peines, des tribulations et des complications, c'est: Ne regardez pas les portes fermées, mais regardez la clef qui est dans la main de Dieu.

Il peut "ouvrir et personne ne fermera", C'est lui le Tout-Puissant, c'est Lui qui vous aime, et qui aime votre bien. Tout ceux qui se lèvent contre vous, ont une force limitée, étant des êtres humains. Même le démon aussi, a une force limitée, étant une créature. Mais Dieu est illimitée, et sa force est illimitée.

C'est pourquoi Dieu l'Infini, dit à l'apôtre saint Paul: "Ma grâce te suffit" (2 Cor. 12:9).

C'est la grâce de Dieu qui peut vous ouvrir un chemin dans la mer (Ex. 14), et qui peut faire jaillir l'eau du rocher (Ex. 17:6), et qui peut détruire des montagnes devant vous; comme dit le Seigneur à propos de son secours à son serviteur Zorobabel: "Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel? Tu seras aplanie" (Zacharie 4:7).

 

Si nous parlions des histoires des saints avec la porte ouverte de Dieu, le temps nous manquerait:

Est-ce que je parlerai de saint Athanase l'apostolique, à qui il a été dit: "Le monde est contre vous, Athanase". Malgré cela, il se tint contre le monde hérétique et triompha, parce que le Seigneur avait mis devant lui une porte ouverte. Ou bien est-ce que je parlerai de Néhémie, à qui Dieu avait ouvert une porte merveilleuse, et voici qu'un roi païen le pourvoit de toutes les choses nécessaires à la reconstruction de Jérusalem; et il est transformé d'une personne captive à un gouverneur dans la ville de Dieu. Ou bien est-ce que je parlerai de Lazare le Damascène, et comment le Seigneur le guida vers Rébecca, afin qu'il la choisisse comme épouse d'Isaac, le fils de son maître, par une direction divine merveilleuse!! jusqu'à ce qu'il dit: "Ne me retardez pas. puisque l'Eternel a fait réussir mon voyage" (Gen. 24:56).

Que les portes ouvertes pour la repentance sont pareillement nombreuses. ...

Qui aurait pensé qu'une porte serait ouverte pour la repentance de Marie la Coptesse qui avait scandalisé et fait tomber des centaines. Mais Dieu ouvrit une porte devant elle par un miracle dans lequel elle toucha la main du Seigneur, et elle se repentit. . Qui aurait pensé qu'une porte serait ouverte devant Augustin, Pélagie, Moïse le Noir, après que l'état de chacun d'eux, dans son éloignement de Dieu, était devenu extrêmement mauvais. ..

Pareillement aussi, Saül de Tarse, qui persécutait l'Eglise.

Qui aurait pensé qu'il serait transformé en un apôtre et en un vase choisi du Seigneur, celui-là qui "respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur," (Actes 9: 1-2), amenait hommes et femmes liés à la prison. Et voici, une porte s'ouvrit devant lui quand il était sur la route de Damas, par une vision merveilleuse, dans laquelle le Seigneur lui parla. Alors il crut et se transforma à l'opposé, et il se fatigua plus que tous les apôtres, et obtint la couronne du martyr.

Dieu a pareillement ouvert une porte aux païens pour la repentance et l'acceptation.....

Ils étaient considérés comme des gens du dehors, des étrangers au pastorat de Dieu, et ils sont devenus l'olivier nouveau qui a été greffé sur l'olivier ancien. La grande majorité des croyants sont devenus les descendants de ces nations. La porte fut ouverte à Cornélius par un miracle (Actes 10); ensuite à tout le monde (Actes 15).

Que dirai-je au sujet des exemples merveilleux que la Sainte Bible a loués:

La veuve de Sarepta de Sidon qui avait nourri Elie, la femme cananéenne dont la fille fut guérie par Notre-Seigneur Jésus-Christ, la prostituée Rahab, Ruth, la reine de Séba qui vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon. toutes celles-là dont les noms furent enregistrés dans l'histoire, et que l'Ecriture Sainte loua, simplement parce que Dieu avait mis une porte ouverte devant chacune d'elles.

Que dirai-je du prophète Jonas que la baleine avala?!

Qui aurait pensé que pareille personne sortirait de l'intérieur de la baleine, vivrait, et prêcherait à Ninive, et celle-ci croirait par son intermédiaire?! Mais l'unique solution c'est que Dieu avait mis devant lui une porte ouverte, et par conséquent la baleine ouvrit sa bouche, et le jeta au bord de la mer, afin qu'il accomplisse sa mission!! Vraiment comme dit l'Ecriture Sainte:

"Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu" (Luc 18:27).

Dieu est Tout-Puissant. Si vous vous confiez en Lui, vous vivrez dans une espérance ferme qui ne s'ébranle pas. Il peut ouvrir les portes fermées, et résoudre tous les problèmes compliqués. Il a dans ses mains toutes les clefs. "Il ouvre et personne ne fermera". Il y a un exemple merveilleux d'une porte fermée que Dieu a ouverte:

Dieu a ouvert la porte du paradis après des milliers d'années.....

C'est ainsi qu'il introduisit Adam et Eve après qu'ils avaient été anciennement chassés du paradis; Il y introduisit tous ceux qui étaient morts dans l'espérance; Il a mis cette porte ouverte devant le larron de droite, et devant tous les pénitents, afin qu'ils deviennent joyeux dans l'espérance (Rom. 12:12).

Par suite de tout cela, je demande au Seigneur d'ouvrir les portes devant vous:

Chaque jour, avant de sortir de votre maison, demandez au Seigneur d'ouvrir tous les cœurs et toutes les oreilles, d'ouvrir les portes de la subsistance et les portes du bien. Combien belle est cette prière que le prêtre fait devant l'autel en disant:

"Gardez la porte de votre maison ouverte devant nous tous les temps. "

Il dit aussi: "Ne fermez pas la porte de votre maison à notre face" Chacun de nous prie chaque jour disant: "Seigneur! ouvre mes lèvres, et ma bouche publiera ta louange" (Ps. 51:17). Car, si nous ouvrons notre bouche par nous-mêmes, nous ne garantirons pas quels seront les mots que nous prononcerons? et si ces mots seront agréables devant Dieu, ou non? et quels en seront les résultats? Peut-être parmi les prières merveilleuses du prophète Elisée, fut celle-là qu'il fit en faveur de son disciple Guéhazi disant:

"Eternel, ouvre ses yeux, pour qu'il voie" (2 Rois 6:17).

Afin qu'il voie que ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux, et ainsi il sera tranquille et il croira. Oui, nous avons des yeux, mais ils ne voient pas, et nous avons des oreilles, mais elles n'entendent pas. et nous avons besoin que Dieu ouvre nos yeux, nos oreilles, et nos cœurs aussi. Ne disons-nous pas dans nos prières: "Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi" (Ps.119:18). Après tout cela, est-ce que nous aurions cité tout ce que Dieu ouvre devant nous? Non, indubitablement. . la question est plus longue qu'aucun discours puisse contenir, car Dieu a dit:

"...Et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance" (Mal.3:10). La porte de Dieu est toujours ouverte devant nous, quelles que soient les autres portes qui se ferment devant nous.

Il nous dit comme Il a dit à l'ange de l'église de Philadelphie: "j'ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer" (Apoc.3:8). Voici le cœur du Dieu compatissant, qui a fait disparaître le voile qui nous séparait, et qui a ouvert la voie vers le saint des saints, et qui a ouvert la porte du paradis devant Adam et sa postérité.

C'est une expression consolante dont nous nous souvenons au commencement de l'année nouvelle.

Quelqu'étroit que paraisse le monde devant vous, et quels que soient les moyens compliqués, quoique les gens ferment leurs cœurs et leurs seins, quoique vous appelez et personne ne répond, quoique vous cherchez et vous ne trouvez aucun ami, alors vous vous consolerez de la parole de saint Jean le bien-aimé: "je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel".

Il la dit à toute personne qui est dans les tribulations, et à toute personne fatiguée par le péché.

Il la dit à tout pécheur que le péché a dominé. qui avait essayé de s'en débarrasser plusieurs fois sans le pouvoir, et qui est près de désespérer. qui a frappé à la porte des exercices spirituels, et de tous les combats personnels, qui a frappé aux portes du jeûne et de la restriction, et qui n'a pas trouvé la porte ouverte devant lui. c'est alors que ce pécheur lève ses yeux vers le haut, et dit: "je vis une porte ouverte dans le ciel", "Le secours me vient de l'Eternel, celui qui a fait les cieux et la terre" (Ps. 121:2).

Ce qui importe c'est que, dans nos problèmes, nous levions nos regards vers le haut, vers le ciel, afin de voir la porte ouverte, et afin de nous consoler.

Notre problème c'est que dans toutes nos tribulations, nous nous tournons vers le secours terrestre! Nous nous tournons vers notre intelligence et nos subterfuges, vers le bras humain pour nous secourir, vers les circonstances et les possibilités. Par suite, nous tombons dans l'indécision, l'inquiétude et le trouble. Mais tout cela disparaît, et nous devenons tranquilles, lorsque nous levons nos regards vers le haut, pour voir la porte ouverte dans le ciel, comme fit saint Jean le bien-aimé, qui a part avec nous à la tribulation.

Remarquez qu'il a vu cette porte ouverte, sans qu'il le demande. Cette porte ne lui fut pas ouverte par ses prières, mais c'est une porte qui est naturellement ouverte en conséquence de la charité divine.

Jean n'avait pas dit: Ouvrez-moi une porte dans le ciel, pour voir votre trône et vos anges. Mais Dieu lui fit voir tout cela par sa compassion, afin qu'il sache que les dons de Dieu proviennent de sa charité et de sa grâce. Vraiment, Il dit au sujet de ceux qui sont affligés: "Frappez et on vous ouvrira". Mais Il dit à ceux qui vivent dans la foi: "toutes ces choses vous seront données par-dessus" (Matt. 6:33). Elles vous arriveront sans que vous les demandiez, de chez le Père céleste qui aime ses enfants, et qui connaît leurs besoins.

Il ouvre cette porte, et personne ne peut la fermer.

Selon sa promesse véridique. car c'est Lui "qui ouvre, et personne ne fermera" (Apoc. 3:7). S'Il ouvre devant vous une porte, vous trouverez toutes choses faciles, "Nul ne tiendra devant toi" (Jos. 1:5), "et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal" (Actes 18:10), et "les portes du séjour des morts ne prévaudront point" contre vous (Matt.16:18). Ne perdez donc pas votre temps à chercher sur la terre pour vous creuser "des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l'eau" (Jer. 2:13). Mais il suffit de vous assurer du secours divin, de vous assurer de la porte céleste ouverte, et alors vous aurez toutes choses. ..

Jean vit cette porte ouverte quand il était affligé en exil dans l'île de Patmos, et persécuté à cause de la parole.

Dans un temps quand il ne trouvait sur la terre ni tendresse ni justice, quand il ne trouvait aucun secours ni appui de la part des gens, quand il semblait que tout le monde l'avait délaissé, ou que personne n'était capable de le secourir, alors il laissa les gens le juger. dans ce temps lorsque les portes étaient fermées, il regarda, et voici, une porte était ouverte dans le ciel, et il entendit une voix qui lui disait: "Monte ici, et je te ferai voir. " et il lui fit voir le trône de Dieu et les puissances du ciel, dans une vision.

Vraiment Dieu est merveilleux dans la profondeur de ses dons, Dieu qui de la poussière retire le pauvre (Ps. 113:7).

Peut-être que saint Jean disait au Seigneur: Qui suis-je, ô Seigneur, avec qui vous faites toutes ces choses, misérable que je suis, jeté dans cette île lointaine, moi qui ne mérite pas de voir le trône de l'empereur Trajan, comment mériterai-je de voir le trône du Roi des rois et du Seigneur des seigneurs ?! Oui, viens, Jean, et monte pour voir ce trône, afin que tu saches que tous les empereurs de la terre sont une poignée de poussière. ! Une question reste devant nous"

Comment Jean est-il monté au ciel pour voir cette vision?

Là, le langage reste impuissant. oui, comment monta-t-il? Je ne puis pas répondre. La meilleure réponse c'est de dire: "Je ne sais pas"... Je ne trouve pas des expressions dans la langue arabe, ni dans aucune autre langue, qui puissent exprimer cette signification. .C'est pourquoi il me suffit de la laisser à vos méditations personnelles.

"Monte ici". Voilà un ordre. Comment Jean l'avait-il exécuté? Ou bien, comment fut-il exécuté en Jean? Comment monta-il au ciel? Et comment est-il entré par cette porte ouverte? Comment a-t-il vu? Avec les yeux ou avec l'esprit ou avec un œil spirituel? Et comment?. ..Ce qui importe c'est que Dieu avait changé son affliction en joie, son ignorance en connaissance, son exil en promotion et en gratification, et Il nous a donné les arrhes d'une autre vie qui sera après la Résurrection, et nous a accordé l'espérance dans cette vie.

Tout ceci arriva à Jean pendant qu'il était en exil. .

Cette vision n'arriva pas pendant qu'il était à Jérusalem, la ville du grand roi, ni pendant qu'il était dans le temple, ni même pendant qu'il était dans le saint des saints, ni à côté de l'arche de l'alliance, non pas dans tous ces endroits saints et majestueux, où l'homme s'attend à voir Dieu.....mais dans les tribulations et pendant l'exil.

Vraiment, "Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards" (Luc 17:20).

Nous ne savons pas quand ni où Dieu nous visitera par sa grâce, par l'action de son Esprit-Saint. Nous ne savons pas quand le ciel ouvrira ses portes? ni comment la voix nous viendra comme une trompette, ou comme un vent violent, ou comme la voix des eaux tumultueuses...? Elle ne viendra pas de la manière dont nous nous attendons, ou comme nous la prévoyons. ..nous ne savons pas quand le Seigneur viendra à notre secours, et quand est-ce qu'Il nous révèlera.

L'important c'est que nous soyons prêts à l'action de l'Esprit en nous. Nous ouvrons nos cœurs, et le Seigneur nous ouvre une porte dans le ciel.

Nous montons en esprit au ciel, tandis que nos corps restent sur terre; alors le Seigneur nous fera monter au ciel, même si apparamment nous demeurons sur terre.". ..si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait" (2Cor. 12:3). Là, nous disons que la vision de Jean nous donne la plus grande espérance joyeuse, c'est que:

Les portes du ciel sont devenues ouvertes, et le diacre saint Etienne les avait vues auparavant:

Cela, lorsque les juifs étaient furieux contre lui et voulaient le tuer, la Sainte Bible dit: "Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu" (Actes 7: 55-56).

Ce ciel ouvert devant nous est notre grande espérance vers laquelle nous marchons afin d'y voir la gloire de Dieu et de percevoir le Seigneur Jésus.

Le premier diacre Etienne le vit, Jean le bien-aimé le vit, ouvert. Ils virent quelque chose de la gloire à venir, comme des arrhes du royaume éternel. .....Ce qui est merveilleux c'est que les deux le virent quand ils étaient dans la douleur, dans la persécution, quand ils étaient rejetés du monde, l'un au moment d'être lapidé, et l'autre pendant qu'il était en exil. ...Ceci fut afin que nous comprenions que le chemin du ciel est la croix, et "que c'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu" (Actes 14:22).

Avant Etienne et Jean, le prophète Ezéchiel avait vu le ciel:

Il avait vu le trône de Dieu porté par les chérubims (Ez.1). Il vit ce spectacle quand il était du nombre des captifs, près du fleuve du Kébar. Il dit en cela: " comme j'étais parmi les captifs du fleuve du Kébar, les cieux s'ouvrirent, et j'eus des visions divines" et il expliqua ce qu'il vit. puis il dit: "c'était une image de la gloire de l'Eternel. A cette vue, je tombai sur ma face, et j'entendis la voix de quelqu'un qui parlait....(Ezéchiel 1:28). C'est merveilleux qu'il vit cette vision pendant qu'il était en captivité. . comme Jean en exil.

C'est de la même manière que le prophète Daniel vit une vision semblable quand il était en captivité:

Il vit le Fils de L'homme sur les nuées du ciel, devant le Père, "On lui donna la domination, la gloire et le règne.; et tous les peuples, les nations et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit" (Dan. 7: 13-14). Il eut d'autres visions, et Dieu lui envoya l'archange Gabriel pour les lui expliquer (Dan. 7:16).

Des prophètes et des saints virent toutes ces visions pendant qu'ils étaient dans leurs tribulations.

Jean vit le ciel et le trône de Dieu pendant qu'il était en exil, Etienne les vit avant qu'on le lapide, Ezéchiel et Daniel quand ils étaient en captivité. Sans doute, ces visions que Dieu permet à ses saints de voir pendant leurs tribulations, sont une espèce de consolation divine pendant leurs souffrances.

Et vous, mes frères, avez-vous vu ces cieux ouverts? Ou bien vous avez des yeux, mais ils ne voient pas?

S'il en est ainsi, quand est-ce que ce brouillard disparaîtra-t-il de dessus nos yeux, afin que nous soyons capables de voir ce que voient les spirituels. comme personnes dans le corps, nous ne voyons pas, mais quand nous serons dans l'esprit, comme Jean était "ravi en esprit au jour du Seigneur" (Apoc. 1:10), c'est alors que nous verrons.

Tant que nos yeux sont préoccupés par le corps, par la matière, et par le monde, fermés par ce qui est substanciel, nous ne pourrons pas voir les choses spirituelles.

Les saints virent le ciel pendant qu'ils étaient dans leurs tribulations, tandis que les luxurieux qui vivent dans les plaisirs, la joie, et les délices, ne sentent pas le besoin de la porte ouverte dans le ciel! S'il demandent à Dieu, ils diront: Ouvre-nous des portes sur la terre, le temps du ciel n'est pas encore arrivé. Ouvre-nous les portes des trésors, de la fortune, des promotions. Je crains que ces luxurieux entendront dans le ciel aussi cette expression terrifiante: "Je vous le dis en vérité,ils reçoivent leur récompense" (Matt. 6:5).

Ceux qui sont préoccupés, aussi comme les luxurieux, ne demandent pas une porte ouverte dans le ciel.

Toutes leurs pensées se concentrent dans le monde et dans les choses terrestres. Ils n'ont ni le temps ni le désir de lever leurs regards vers le haut. Ils ressemblent à ce riche ignorant qui dit: "j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens; et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années, repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi" (Luc 12: 18-19).

Nous devons donc nous élever au-dessus des choses terrestres afin de voir la porte céleste ouverte.

Un exemple de cela: L'arche de Noé s'éloigna du monde, et s'éleva au-dessus des eaux qui avaient submergé toutes choses. Notre père Noé ouvrit la fenêtre, qui ressemble à la porte ouverte dans le ciel. Une colombe en sortit et rapporta une branche d'olivier, symbole de la paix divine sur la terre nouvelle que le Seigneur bénit.

Si vous ne pouvez pas vous élever au-dessus des choses terrestres d'une façon perpétuelle, que cela soit au moins dans des périodes, comme le jour du Seigneur.

Dieu vous a accordé ce jour, afin qu'il soit pour vous, en sa compagnie, lorsque vous vous détachez des choses terrestres, afin de vous attacher à l'unique Dieu: vous pensez à Lui, vous Lui parlez, vous entendez sa voix dans votre cœur, avec l'esprit purifié, même temporairement, de tout ce qui est matériel. c'est alors que vous verrez la porte.

Du même auteur

Dieu est Compatissant et Bienveillant

Notre responsabilité envers cette génération

Sans que nous le demandions

Nos Martyrs de El Kocheh

Dieu cherche notre Salut

La foi des témoins de Jéhovah réfutée

L’iniquité des pères et leurs enfants

Satan, son Origine, sa Chute, son Travail, sa Tromperie et sa Fin

Le blasphème contre l’Esprit-Saint

Spiritualité des Fêtes

La Reconnaissance et la Fidélité

Méditations dans le Cantique « Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé. »

Attendez le Seigneur

Accord christologique avec l'Eglise Catholique (1988)

Et cette génération est passée

Le calme

Le Jeûne et le Repentir

Elan de l'Ame

Je te Garderai partout tu iras, et je te ramenerai dans ce pays

Le Pape Chenouda III

Déclaration commune avec l'Eglise Orthodoxe byzantine (1989)

Comment se comporter avec les gens

Les fils de Dieu et les filles des hommes

Les fautes de la parole

Dieu agit avec nous

Comment résoudre les problèmes

Les Anges

Les sept paroles sur la Croix

Fils de David, Fils d’Abraham

Coeurs Durs et Coeurs Tendres

Vous ne vous appartenez point à vous-mêmes car vous avez été rachetés à un grand prix

Non de la lettre mais de l’Esprit, car la lettre tue et l'Esprit vivifie.

La Sagesse et le Discernement

Le Christ est venu répandre la Vie Spirituelle

Tu peux tout... Rien ne s'oppose à tes pensées

La Politique de l’Eglise Copte dans les Pays d’Emigration

Les jours de la création et l’opinion des géologues

Nombre de générations

La montée et la descente dans la généalogie de Jésus

La généalogie à travers Joseph

C'est Dieu qui commence

Mieux vaut la fin d'une chose que son Commencement

La date de célébration de Noël

Déclaration commune de foi christologique entre les papes Paul VI et Shénouda III (1973)

Préoccupation de Dieu pour les petites choses

Le Sens de la Résurrection

Une alliance entre Dieu et l’homme

Le lien entre les deux Testaments

Fidélité, Sérieux et Minutie

Vie de foi

La Famille dans la Bible

Le monde qui change et la spiritualité chrétienne

Les trois personnes qu’Abraham reçut

Consolez ceux qui sont abattus, Supportez les faibles...

L'Eglise Copte est unique dans ce qui la caractérise de toutes les Eglises du monde.

Saints Pierre et Paul : leurs différences

Soyez fermes, inébranlables

Le Christ avant l’âge de trente ans

N’hésitez pas entre les deux côtés

De la fidélité dans les petites choses

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos

L'Espérance

Vie de Pénitance et de Pureté

Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands

La Sainte Vierge

Les femmes célèbres dans la Bible et l’Histoire

Toutes Choses concourent au Bien

Les femmes pécheresses dans la généalogie de Jésus

Elisabeth ta parente

Consacrez un jeûne

Créateur du bien, Créateur du mal ?

Les bâtisseurs du Royaume

La Colère

Le Doute

Fruits de l'Esprit : La douceur, la bonté et la patience